Publicité

QUESTION D'ACTU

Allergies :

Les graminées font de la résistance en France

Alors que les pollens estivaux vont prendre le relais, les pollens de graminées sont encore bien présents sur l’ensemble de la France.    

Les graminées font de la résistance en France LCHAM/SIPA

  • Publié 22.06.2015 à 13h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Les graminées n’en finissent plus de s’attarder sur le territoire français. Mi-juin, elles s’attaquaient à la quasi-totalité de notre pays. Si ce n’est plus le cas aujourd’hui, les graminées restent cependant bien présentes en France, comme l’indique le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) dans son bulletin allergo-pollinique. « Les graminées seront encore le pollen le plus gênant » pour la semaine du 19 au 16 juin, a indiqué le réseau sur son site d’information Internet.

Source : RNSA.

Plus de la moitié du territoire comporte un risque allergique élevé, majoritairement concentré dans le nord du pays. Sur le reste du territoire, le risque est moyen. Six départements comportent quand à eux un risque allergique très élevé : la Mayenne, la Sarthe, l’Orne, l’Eure-et-Loir, les Yvelines et l’Allier. Quatre départements semblent quant à eux tirés d’affaire avec un risque très faible (l’Andorre, l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et le Var). Cependant, « la diminution progressive des quantités de ces pollens [de graminées, NDLR] est amorcée », précise le bulletin.


Arrivée des pollens estivaux

Le RNSA ajoute que « les châtaigniers débutent leur floraison ». Pour le moment, compte-tenu de leur pollen « peu allergisant », le risque allergique qui leur est lié est qualifié de « très faible ». Enfin, en ce qui concerne les autres pollens, les risques sont faibles. Les pollens de pariétaire et de tilleul sont encore présents, tandis que les pollens d'olivier, de chêne ainsi que de plantain commencent à se faire discrets. Quant aux pollens d'oseille, ils sont sur le point de disparaître.


Contexte d’augmentation des allergies

D’une façon générale, le nombre de personnes allergiques est à la hausse. Pas plus tard que le 18 mai 2015, un bulletin de SOS Médecins avait relevé que les visites pour allergies étaient en hausse de 20 % chez les enfants de moins de 15 ans et de 22 % chez les adultes de moins de 75 ans, comparées aux deux années précédentes. Quant aux consultations pour des problèmes liés à l’asthme, elles ont augmenté de 22 % chez les enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité