Publicité

QUESTION D'ACTU

Biologie marine

Un saumon à sang chaud découvert par des biologistes américains

Une découverte majeure en biologie maritime étonne la communauté scientifique, et bouleverse la classification animale. Il existe une espèce de poissons capable de réchauffer son sang !

Un saumon à sang chaud découvert par des biologistes américains Renee C. Byer/AP/SIPA

  • Publié 18.05.2015 à 11h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Un poisson à sang chaud. Voilà l’étonnante découverte faite par un groupe de chercheurs du National Oceanic and Atmospheric Administration, l’institution spécialisée en biologie marine aux Etats-Unis. Dans une étude publiée dans la revue Science, ils expliquent que le saumon des dieux, aussi connu sous le nom d’opah ou de lampris lune, est le premier poisson à sang chaud jamais identifié.

Pour tous les connaisseurs de biologie animale, cette découverte à de quoi surprendre. En effet, catégoriser l’opah comme un animal à sang chaud, c’est dire qu’il partage une caractéristique très importante avec les mammifères et les oiseaux.

Température corporelle élevée

Concrètement, cela implique que le poisson est capable de maintenir une température corporelle supérieure à celle de son environnement, ce qui lui confère un avantage évolutif particulier. En effet, l’animal vit dans les profondeurs de l’océan, où la température de l’eau est si froide que les poissons et crustacés qui y vivent évoluent lentement.

Le fait de pouvoir élever sa température corporelle environ 5 degrés au-dessus de celle de l’eau dans laquelle il nage, lui permet de se mouvoir plus rapidement que ces proies. L’opah est donc un chasseur redoutable, qui survit facilement en eau froide et profonde, se reproduit rapidement, et se retrouve un peu partout dans le monde.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Nageoires et branchies

Mais comment fait-il pour se réchauffer? Les scientifiques expliquent que c'est gâce à une anatomie partculière, distincte des autres poissons, que l'opah parvient à réchauffer son sang. Ses nageoires sont en effet capables de battre rapidement et contrairement aux autres poissons, la disposition de ses vaisseaux sanguins évitent au sang de se refroidir en passant par les branchies. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité