Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan

Epidémie de grippe : un surcoût de 80 millions d'euros pour l'Assurance maladie

Cette année, la grippe aura coûté 180 millions d'euros à l'Assurance Maladie, selon son directeur. Le surcoût, de l'ordre de 80 millions d'euros, serait dû à l'ampleur de l'épidémie.

Epidémie de grippe : un surcoût de 80 millions d'euros pour l'Assurance maladie Sierakowski/ISOPIX/SIPA

  • Publié 26.03.2015 à 14h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que l’épidémie de grippe touche à sa fin, l’heure est au bilan – sanitaire, bien entendu, mais pas seulement. Dans un entretien aux Echos, le directeur de l’Assurance Maladie révèle ce matin le montant de la facture pour cette saison particulièrement meurtrière.

Incontestablement, la grippe aura participé à creuser le trou de la Sécu. Cette année, « compte tenu de l'ampleur de l'épidémie », elle aura coûté 180 millions d’euros à la collectivité. Soit un surcoût de 80 millions d’euros, puisque « chaque année, une provision de dépense de 100 millions d'euros (consultations, médicaments, arrêts de travail) est faite », précise Nicolas Revel dans les pages du quotidien économique.

Des chiffres "farfelus" ?
En revanche, le patron de l’Assurance Maladie estime « totalement farfelu » le chiffre de 1 milliard d’euros évoqué dans la presse, notamment par Europe 1, qui a mené une enquête sur les coûts liés à la grippe. Dans leurs calculs, les journalistes ont cependant inclus plusieurs paramètres, auxquels Nicolas Revel ne fait pas allusion. Il en va ainsi de la baisse de productivité des entreprises, ou encore du ralentissement de la consommation lié à un état grippal qui, de fait, n’incite pas forcément aux sorties shopping.

D’ailleurs, outre-Rhin, les calculs des experts ne disent pas autre chose. En Allemagne, selon l’Institut économique de Rhénanie Westphalie, la facture s’établirait même à 2,2 milliards d’euros. Soit une perte de 0,3 point de PIB…

« Au-delà de son coût, cet épisode nous confirme que nous devons redoubler d'efforts pour améliorer la couverture vaccinale contre la grippe qui s'est réduite ces dernières années », martèle Nicolas Revel.

Une épidémie meurtrière
L'épidémie de grippe débutée en janvier devrait se terminer la semaine prochaine, indique par ailleurs l'Institut national de veille sanitaire (InVS). Au total, 1 480 personnes ont été admises en réanimation depuis le 1er novembre, dont 210 sont décédées. La surmortalité hivernale a atteint un record, selon le dernier bilan de l'InVS, avec 12 000 morts supplémentaires. La contribution de l'épidémie de grippe serait très importante.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité