• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Grippe : une fièvre et une toux brutales qui mettent les malades au lit

Grippe : une fièvre et une toux brutales qui mettent les malades au lit

Grippe : une fièvre et une toux brutales qui mettent les malades au lit
Jovanmandic/istock
Publié le 18.02.2019

Grippe (saisonnière) : TRAITEMENT

Que faire en cas de grippe ?

La grippe est fréquente, elle fatigue les malades, leur donne de la fièvre et des douleurs diffuses et risque de provoquer une déshydratation. Le malade doit donc avant tout se reposer et éviter de contaminer son entourage et ses collègues de travail.
En cas de fièvre importante, il est important de boire régulièrement pour éviter une déshydratation, en particulier chez le nourrisson à qui il faut proposer un petit biberon d’eau à volonté.
Il faut éviter de « rajouter de la chaleur à la fièvre » : il faut porter des vêtements légers et éviter les couettes et les édredons surnuméraires qui risqueraient surtout d’aggraver la déshydratation : transpirer n’a jamais amélioré la grippe. Chez le nourrisson et l’enfant, il est possible de leur donner des bains tièdes pour aider à faire baisser la fièvre.
Pour lutter contre la fièvre et les douleurs musculaires ou articulaires, il est possible de prendre du paracétamol en répartissant les doses en au moins 4 prises par jour et en adaptant le dosage à l’âge et au poids.

Quel est le traitement de la grippe de l’adulte ?

Il existe des médicaments antiviraux spécifiques de la grippe, mais leur prescription n’est généralement pas encouragée, sauf chez les sujets fragilisés ou à risque qui n’ont pas pu être vaccinés avant l’épidémie.
Le traitement d’une grippe chez l’adulte va donc le plus souvent associer le repos et la prise de médicaments anti-fièvre (« antipyrétiques ») en cas de fièvre importante (paracétamol ou anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène, l'aspirine). Il ne faut pas mélanger les anti-inflammatoires et l’aspirine.
Il n’y a pas lieu de prendre d’emblée des antibiotiques dans le cadre d’une grippe puisqu’il s’agit d’une maladie virale et que les antibiotiques n’agissent pas sur les virus. En revanche, les antibiotiques ont bien sûr leur place en cas de surinfection bactérienne secondaire. C’est le médecin qui en décidera.
En cas de toux invalidante, les antitussifs doivent être utilisés avec précaution et sur avis médical (ne pas masquer une surinfection. Attention cependant à ne pas confondre une « toux sèche » d’irritation avec une « toux grasse » (avec crachats) de surinfection bactérienne qui peut survenir secondairement.

En attendant une consultation, que peut-on donner à un adulte ?

Le traitement d’une grippe chez l’adulte associe essentiellement le repos et une bonne hydratation (boissons régulières).
En cas de fièvre importante, il est possible de prendre des médicaments contre la fièvre (« antipyrétiques ») comme du paracétamol (500 mg à 1 gramme, quatre fois par jour) ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens : ibuprofène (200 à 400 milligrammes, trois fois par jour) ou aspirine (500 milligrammes ou 1 gramme, 3 fois par jour).

En attendant une consultation, que peut-on donner à un enfant ?

Chez l’enfant de plus de trois mois, en plus d’une bonne hydratation, il est possible de donner du paracétamol ou de l’ibuprofène (l’aspirine est contre-indiquée). La dose est adaptée en fonction du poids :
• Paracétamol : 60 mg/kg et par jour maximum, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures
• Ibuprofène : 20 à 30 mg/kg et par jour maximum, à répartir en trois ou quatre prises, soit maximum 10 mg/kg toutes les huit heures ou 7,5 mg/kg toutes les six heures.
Chez l’enfant de moins de trois mois, il est très important de le faire boire souvent et il faut lui proposer un petit biberon d’eau à volonté, en plus de ses biberons normaux. Il faut éviter de « rajouter de la chaleur à la fièvre » et il faut donc éviter de trop le couvrir. Comme médicament, seul le paracétamol est autorisé, à une dose maximum de 60 mg/kg et par jour, à répartir en quatre ou six prises, soit environ 15 mg/kg toutes les six heures ou 10 mg/kg toutes les quatre heures.
Attention, l’aspirine ne doit pas être administrée chez l’enfant sans avis médical, en raison du risque de survenue d’une maladie rare mais grave (le syndrome de Reye).

<< DIAGNOSTIC
PREVENIR >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES