Publicité

QUESTION D'ACTU

Val-de-Marne (94)

Un médecin de nuit passé à tabac à Vitry-sur-Seine

Un médecin de nuit a été roué de coups vendredi soir dans une cité de Vitry-sur-Seine (94). Il se rendait au chevet d’une dame âgée. Les 3 hommes au visage dissimulé voulaient sa mallette.

Un médecin de nuit passé à tabac à Vitry-sur-Seine C. VILLEMAIN/20 MINUTES/SIPA

  • Publié 14.12.2014 à 15h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Il était venu secourir une vieille dame souffrant d'hypertension artérielle (HTA). Régent, un médecin généraliste de nuit (garde) est finalement reparti couvert d’ecchymoses, sans avoir eu le temps de soigner sa patiente. Trois hommes au visage dissimulé l'ont en effet roué de coups lui le médecin en intervention, vers 23h15 ce vendredi. Ce fait divers s'est déroulé devant l'une des tours de l'Avenue du Colonel Fabien à Vitry-sur-Seine dans le Val-de-Marne. 

La quatrième agression en deux ans

Dans les pages du quotidien Le Parisien, ce généraliste a indiqué que suite à son agression il présentait des contusions aux côtes et aux épaules, ainsi qu'une déchirure au niveau du nez. Pire pour lui peut-être, ce n'est pas la première fois que le médecin est visé. « C'est la quatrième agression dont je suis victime en deux ans, assure-t-il. Il n'est pas possible d'exercer dans ces conditions », rajoute-t-il.
Et bien souvent, les agresseurs veulent lui dérober sa mallette. Pourtant, Régent a rappelé au micro de BFMTV que désormais « les médecins travaillent avec la carte vitale et qu'ils n'ont plus d'argent sur eux. » Au final, le professionnel avoue avoir perdu toutes ses feuilles de Couverture Maladie Universelle (CMU) et d'Aide médicale de l'État (AME).
Enfin, il confie aussi avoir déjà été pris pour cible sans aucune raison. «  A Choisy-le-Roi (94) une fois, ma voiture a été caillassée parce qu'il y avait écrit "médecin" dessus en gros. »

Des agressions contres les médecins en hausse
Pour rappel, cette violence dont a été victime ce médecin n'est pas un fait isolé. Elles ne cessent d'augmenter. Ce chiffre était il est vrai en hausse en 2013 de 16 % par rapport à l'année précédente. L’observatoire de la sécurité des médecins a ainsi recensé 925 plaintes en 2013 contre 439 en 2004. Les agressions sont principalement verbales, représentant 69 % des cas en 2013. 11 % des violences sont physiques et 4 % des médecins déclarent avoir été victimes d’une agression armée.
Par ailleurs, les médecins les plus concernés par ces insécurités sont les généralistes, qui représentent 58 % des médecins agressés. Les ophtalmologistes sont quant à eux les spécialistes les plus touchés par ces violences, suivis des psychiatres, des gynécologues et des dermatologues. Enfin, c’est dans le Nord, en Seine Saint-Denis ainsi qu’à Paris que l’on enregistre le plus grand nombre de plaintes déposées par des médecins.



Source : vidéo YouTube

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité