Publicité

QUESTION D'ACTU

Rising Star

Gaël Lopes : victime d'une bouffée délirante

Gaël Lopes, le candidat de l’émission de M6 Rising Star, est décédé après avoir chuté du 4e étage d'un immeuble à Paris. Il aurait basculé accidentellement après une « bouffée délirante ».

Gaël Lopes : victime d'une bouffée délirante Capture d'écran M6

  • Publié 22.10.2014 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


« C'est avec un immense regret que nous vous informons du décès de Gaël Lopes survenu brutalement ce samedi 18 octobre 2014. Notre peine est indicible. Nous l'aimions tous. Il nous aimait tous. Il restera infiniment présent dans nos cœurs ».

C’est par ces mots que les parents de Gaël Lopes ont annoncé la mort de leur fils sur sa page Facebook. Gaël Lopes, 25 ans, est brutalement décédé samedi 18 octobre. C'était l'un des favoris de l'émission Rising Star.

Difficultés à respirer
Selon le grand-père du candidat, qui s'est confié au journal Midi Libre, le jeune homme serait décédé à la suite d'une chute du quatrième étage de l'appartement de sa sœur. Il aurait été victime d’une « bouffée délirante ». Il aurait alors «  ouvert la fenêtre pour prendre l'air », et serait tombé.

Le grand-père du jeune homme décrit un garçon « très sensible », « nerveux », qui « avait des faiblesses », au point d'avoir parfois des difficultés pour respirer.

Qu'est-ce qu'une bouffée délirante ?
Les bouffées délirantes sont des épisodes de délire survenant brusquement chez une personne n’ayant jamais manifesté auparavant de problème psychique de ce type. Très souvent, dans les jours précédant la bouffée délirante, la personne ne dort plus ou très peu.

La personne atteinte n’a pas conscience qu’elle délire ; elle ne manifeste aucun recul par rapport à ses pensées et à son discours décousus. Sa perception de la réalité est modifiée, le fonctionnement de son esprit et ses relations avec le monde extérieur sont profondément bouleversés. Les hallucinations sensorielles sont fréquentes. Cette bouffée peut durer quelques heures, quelques jours ou quelques semaines.

Quelles sont les causes des bouffées délirantes ?
Lorsque la personne se trouve depuis longtemps dans un contexte relationnel difficile, la bouffée délirante peut être l’expression d’une décompensation, autrement dit un effondrement brutal des mécanismes de protection psychique qu’elle avait mis en place. Parfois, cette décompensation peut être provoquée par un facteur externe, drogues, surmenage, manque de sommeil, etc. Il arrive qu’une bouffée délirante survienne quelques semaines après un accouchement.

Qui risque de développer une bouffée délirante ?
Les bouffées délirantes surviennent le plus souvent chez des adolescents et des jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans. Elles touchent en général des personnes fragiles, psychologiquement vulnérables, immatures, ayant du mal à s’adapter socialement et à trouver leur place dans le monde professionnel. Les bouffées délirantes peuvent, cependant, se manifester au même titre chez des personnes ne souffrant pas de problème particulier et chez qui aucun élément annonciateur ne peut être détecté.

Comment soutenir un proche qui a une bouffée délirante ?
En cas de bouffée délirante d’un proche, il faut essayer, dans la mesure du possible, de ne pas s’affoler et de rassurer la personne atteinte. Mais il faut aussi réagir rapidement et faire hospitaliser le malade, même s’il n’est pas d’accord. La bouffée délirante est une urgence psychiatrique, car le malade peut être dangereux pour lui-même et pour les autres. Si nécessaire, une hospitalisation sans le consentement de l’intéressé peut être demandée par un tiers. Par la suite, la famille doit aider le patient à respecter son suivi médical et psychothérapeutique.

Comment soigne-t-on les bouffées délirantes ?
Toute personne ayant développé une bouffée délirante doit être hospitalisée afin de subir des examens et une recherche des causes de son délire. En l’absence de récidive, un traitement médicamenteux est prescrit, limité à quelques mois. Le malade doit ensuite être suivi pendant un à deux ans pour permettre le dépistage d’une éventuelle évolution.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité