Publicité

QUESTION D'ACTU

Grève de la faim pendant 33 jours

Bruno Richard : "Mon fils souffre tous les jours du manque de soins" (VIDEO)

Bruno Richard, le père d'un adolescent lourdement handicapé, a obtenu une réunion au ministère de la santé aujourd'hui à 18h30. Il réclame des soins adaptés pour son fils.

Bruno Richard : \ Capture d'écran : page facebook association Robin Richard

  • Publié 13.10.2014 à 15h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis plus d’un mois, Bruno Richard campe devant le ministère de la Santé. Ce père de famille a entamé une grève de la faim pour que son fils Robin qui est handicapé reçoive des soins adaptés. Du coup, Bruno Richard ne s’est pas alimenté pendant 33 jours, a perdu 16 kilos et a suspendu sa grève de la faim après avoir enfin obtenu une réunion au ministère de la Santé ce lundi 13 octobre à 18h30.

 

Dans cette histoire, tout commence lors d'une sortie scolaire en 2007, dans la commune de Trets (13), alors que Robin vient de gagner la course du jour. Il est frappé sur la tête par un seul et unique coup de foudre, le laissant sans vie. Le choc qui l'a traversé de la tête aux pieds est incroyable de puissance entre 400 000 et 2 000 000 de volts, 30 000° C, entre 30 000 et 300 000 ampères. Il est alors projeté sur plus de 10 mètres sur le bord d'une falaise, où son frère Maxime le retrouve. Max Blanc le professeur organisateur, pratique alors immédiatement la réanimation et le ramène à la vie en attendant les secours. Arrivé à l'Hôpital de la Timone (Marseille), Robin est vivant. Il a survécu, mais il est dans un coma très profond et brûlé sur tout le trajet de la foudre et dans un état jugé sans espoir par le corps médical qui harcèle les parents pour le « débrancher », selon le récit de son père. Contre l'avis de ces médecins, les parents refusent. Commence alors un long combat pour cette famille.

 

Vidéo. Bruno Richard : « C’est la vie de mon fils qui est en jeu. Mon fils souffre tous les jours par manque de soins. »

 

Si Bruno Richard a suspendu sa grève de la faim, sa détermination reste entière. Il prévient les pouvoirs publics que « si cette réunion, c'est du vent, je reprends ma grève de la faim !"


Vidéo. Bruno Richard
 : « Depuis que Robin a eu son accident, nous avons eu plus de réunions que de soins ! »

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité