Publicité

QUESTION D'ACTU

Grâce à des agents antimicrobiens naturels

Le vin rouge efficace dans la chasse aux caries

Caries, gingivites ou pertes de dents, le vin rouge pourrait avoir des actions bénéfiques sur tous ces problèmes de santé.

Le vin rouge efficace dans la chasse aux caries SIPANY/SIPA

  • Publié 24.05.2014 à 19h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que le “french paradox” - la protection contre les maladies cardio-vasculaires et contre les cancers attribuée à la consommation modérée de vin rouge - est remis en question par des chercheurs américains, une autre qualité du breuvage vient peut-être d’être découverte : il protège des caries !

Selon une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, le vin rouge contient des éléments antimicrobiens qui contribueraient à éliminer les bactéries présentes dans la bouche. Ces bactéries sont à l’origine des caries, des maladies de la gencive, et même de la perte des dents ! Elles se fixent sur les dents sous forme de plaque dentaire, un dépôt qui adhère à l’émail. Leur développement est favorisé par le sucre dont ils se nourrissent et qu’ils décomposent en acide.

La raison de cette action miraculeuse ? Les polyphénols, selon des scientifiques espagnols et suisses : ils ont fait pousser des cultures de bactéries qui reproduisent l'environnement buccal et les ont plongées dans plusieurs liquides comme le vin rouge, le vin rouge sans alcool, le vin rouge mélangé à un extrait de pépins de raisin, de l'eau et de l'éthanol à 12%. De tous les liquides, les trois formes de vin rouge sont celles qui se sont montrées les plus efficaces pour éliminer les bactéries. Les chercheurs espèrent pouvoir exploiter cette découverte dans les produits de lutte contre les caries, comme les dentifrices ou les bains de bouche.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité