• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport et santé

Confinement : pour garder le moral, n'oubliez pas l'activité physique !

Les personnes faisant peu ou pas de sport ont deux fois plus de risques de souffrir de dépression. Une bonne raison de préserver les moments d'activité physique durant le confinement !

Confinement : pour garder le moral, n'oubliez pas l'activité physique ! eternalcreative/ISTOCK

  • Publié le 12.11.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La pratique du sport est encouragée depuis de nombreuses années par les autorités de santé. Elle permet d’être en bonne santé physique, mais aussi mentale. Des chercheurs londoniens en font le constat dans une étude publiée dans BMC Medicine.

Des tests d’effort et un questionnaire

Au total, ils ont analysé les données de santé de plus de 150 000 Britanniques, âgés de 40 à 69 ans. Au début de l’étude, les scientifiques ont mesuré leur niveau physique en réalisant un test sur des vélos d’appartement. Au fur et à mesure de l’effort, le niveau de résistance a été augmenté. Dans le même temps,  les chercheurs ont mesuré leur état musculaire avec un test de force de préhension, c’est-à-dire le niveau de force dans l’avant-bras et la main. Tous les participants ont aussi répondu à un questionnaire pour évaluer leur état de santé mentale. Sept ans plus tard, les tests ont été refaits.

Combiner plusieurs types d’exercice 

Ce deuxième examen a montré que les personnes avec la meilleure condition physique avait également une meilleure santé mentale. En comparaison à ces personnes, les moins sportifs avaient 98% de risque supplémentaire de souffrir de dépression et 60% de risque d’anxiété en plus.  "Améliorer l’état physique des individus avec une combinaison d’exercices cardiovasculaires, de force et de résistance semble plus bénéfique qu’une activité concentrée uniquement sur l’aérobic ou sur la musculation", précise Joseph Hayes, l’auteur principal de l’étude.  

Un sujet abordé dans de multiples études

D’autres études se sont intéressées aux liens entre santé mentale et sport, la plupart d’entre elles se sont concentrées uniquement sur le niveau d’activité physique déclaré par les participants, sans le mesurer. Mais leurs résultats montraient aussi l’intérêt d’une activité physique pour protéger la santé mentale. En 2017, des chercheurs australiens ont estimé qu’une heure de sport par semaine suffit pour diminuer le risque de dépression. 

Le sport, essentiel en période de confinement

En cette période de confinement, mieux vaut ne pas arrêter le sport. Malgré  la fermeture des salles et l’impossibilité de pratiquer des sports collectifs, il faut essayer de continuer à pratiquer, ou démarrer, grâce aux vidéos en ligne ou tout simplement en allant marcher à un rythme soutenu, dans la limite d’un kilomètre autour du domicile. Quelle que soit l'activité physique, l'important c'est de bouger !

 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité