Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : les estimations alarmantes d'un épidémiologiste britannique

Des experts estiment que Covid-19 pourrait causer jusqu’à 500 000 morts si aucune mesure de prévention et de confinement n’était prise. 

Coronavirus : les estimations alarmantes d'un épidémiologiste britannique gorodenkoff/ISTOCK

  • Publié le 15.03.2020 à 19h20
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le scientifique annonce le chiffre de 500 000 décès si aucune mesure n'était prise
  • Le conseil scientifique autour d'Emmanuel Macron a eu connaissance de ce travail
  • Il faut s'attendre en France à une augmentation des cas graves dans les 2 ou 3 prochaines semaines

Que se passerait-il si aucune mesure n’était prise contre le coronavirus ? D’après des estimations réalisées par Neil Ferguson, un épidémiologiste britannique, l’épidémie pourrait causer entre 300 000 et 500 000 morts. Ce scénario alarmiste est calculé en prenant en compte des hypothèses de transmission et de mortalité très élevées et sans aucune mesure de prévention, de confinement ou d’éloignement social. Le journal Le Monde publie ces modélisations, restées confidentielles jusqu’ici. 

Des estimations élevées.. 

Pour obtenir ces résultats, l’équipe de l’épidémiologiste a analysé des pandémies grippales et l’évaluation des mesures de prévention. Les résultats obtenus avec cette simulation ont été transmis jeudi 12 mars au président de la République. "Il y a eu plusieurs documents de travail qui ont été présentés, pas de document de synthèse, déclare un conseiller du chef de l’Etat au Monde. On ne peut donc pas considérer qu’une étude fournie par l’un de ses membres reflète l’avis du conseil scientifique dans son ensemble." Ce conseil a été mis en place mercredi 11 mars, il rassemble dix experts scientifiques dont le rôle est de conseiller l’exécutif en cette période de crise. Le conseil scientifique est consulté lorsque de nouvelles mesures sont envisagées, notamment celles prises samedi 14 mars, sur la fermeture de tous les établissements accueillant du public non-nécessaires. 

..mais une augmentation du nombre de cas attendue 

"Mais les chiffres évoqués [de 300 000 à 500 000 morts en cas d’absence de mesures d’endiguement] sont infiniment supérieurs à ceux communiqués par le ministère de la santé, ils apparaissent disproportionnés", précise l’Elysée. Le nombre de personnes contaminées devrait toutefois augmenter dans les semaines à venir. "Compte tenu du délai d’incubation – cinq jours en moyenne – et de l’évolution de la maladie sur plusieurs jours, il faut s’attendre à une augmentation du nombre de cas graves au cours des deux-trois prochaines semaines", explique Simon Cauchemez, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, au Monde. 

Le conseil scientifique doit proposer un document synthétisant ses différents travaux dimanche. D’après le Ministère de la santé, toujours interrogé par Le Monde, les informations seront rendues publiques lundi. 

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1140-Pneumonie-une-infection-douloureuse-du-poumon-que-l-on-peut-prevenir

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité