Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête auprès de 1 000 personnes

Urgences : les Français opposés aux fermetures de services

Les Français ne voient pas d'un bon œil la fermeture progressive des services d'urgence de proximité.

Urgences : les Français opposés aux fermetures de services Rafael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 11.09.2015 à 16h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon un sondage réalisé par Odoxa mené auprès de 1 003 personnes de 18 ans et plus pour MNH-Le Figaro-France Inter, les Français sont de plus en plus inquiets quant à la disparition de services d’urgence à proximité de leur domicile. 55 % d’entre eux estiment que le nombre de services d’urgence en France n’est pas suffisant.
A contrario, ils sont seulement 11 % à imaginer que ces services sont trop nombreux, alors que 33 % y voient le parfait équilibre. De plus, quasiment trois quarts d’entre eux (76 %) se disent en désaccord avec l’idée de fermer des services d’urgence en France.


Des fermetures mal vues 

Et ces craintes sont légitimes. Dans un rapport remis récemment au ministère de la Santé, les auteurs soulignent que 10 % des services d’urgence seraient menacés à terme, du fait d’un manque de patients, de départs des médecins urgentistes.

Les fermetures de ces services contribuent, selon les personnes interrogées, à la destruction du tissu social. 8 Français sur 10 qualifieraient la gêne de la fermeture d’un service d’urgence à proximité de leur domicile comme très importante. Sans surprise, ce sont les ruraux qui, à 85 %, en pâtiraient le plus.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité