Publicité

QUESTION D'ACTU

Chirurgie ambulatoire, télémédecine...

France : les chiffres clés de l'offre de soins en 2015

La prise en charge médicale des patients a beaucoup évolué en France. La DGOS publie son bilan 2015 de l'offre de soins sur le territoire.  

France : les chiffres clés de l'offre de soins en 2015 DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 28.07.2015 à 18h20
  • |
  • |
  • |
  • |


L’édition 2015 des chiffres clés de l’offre de soins dresse un panorama large mais aussi très précis sur l’offre de soins en France. Mais au-delà des informations générales sur notre système de santé, la direction générale de l'offre de soins (DGOS) apporte un éclairage particulier sur les évolutions qui ont vu le jour avec les premières étapes de la mise en œuvre de la stratégie nationale de santé du gouvernement.

Parmi les objectifs affichés par Marisol Touraine, ministre de la Santé, on retrouve l'ambition d'un meilleur accès aux soins pour tous les Français, l’amélioration de la qualité des soins, la recherche et l’innovation.
Côté résultats, ce bilan 2015 montre que les structures d'exercice coordonné se développent à un bon rythme sur le territoire. Notamment les maisons de santé pluriprofessionnelles qui sont constituées majoritairement de professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens, exerçant en libéral. Elles sont passées de 174 en 2012 à 600 en 2014.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite également une amélioration de la répartition des professionnels sur le territoire. En ce sens, il a mis au point le pacte territoire santé qui comporte un large dispositif de mesures pour lutter contre la désertification médicale et les inégalités entre territoires.
Ce mardi, la DGOS fait donc le bilan des contrats d’engagement de service public (CESP) qui favorisent l’installation des futurs professionnels par le versement d’une bourse pendant leurs études. Leur nombre a crû de façon exponentielle en quelques années. Ils sont passés de 353 en 2012 à 881 en 2014. L'objectif est de 1 500 en 2017.

Enfin, les progrès dans l'offre de soins passent aussi par le soutien à des modes de prise en charge novateurs. La chirurgie ambulatoire qui recouvre les hospitalisations de moins de 12 heures sans hébergement de nuit, avec une qualité et une sécurité des soins équivalentes à celles des hospitalisations conventionnelles, est ainsi en plein boom. Parmi les séjours de chirurgie, près de 45 % ont été réalisés en ambulatoire en 2014, contre 32 % en 2007.

Toujours dans cette dynamique, les pratiques médicales permettant l’amélioration à distance du service rendu aux patients et l’échange d’informations entre professionnels de santé par la voie des nouvelles technologies se multiplient. 331 projets de télémédecine ont ainsi vu le jour en 2012. Et quatre maladies chroniques sont principalement concernées. 32 % sont sur l'insuffisance rénale, 26 % sur l'insuffisance cardiaque, 20 % concernent les plaies chroniques et 16 % le diabète.

 


 



 

 

 

 


 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité