Publicité

QUESTION D'ACTU

Première mondiale

DMLA sèche : l'oeil bionique au secours de millions de malades

Une équipe britannique a implanté le premier œil bionique à un patient atteint de DMLA. L’homme de 80 ans est parvenu à récupérer sa vision centrale.

DMLA sèche : l'oeil bionique au secours de millions de malades Ray Flynn, le patient implanté le 16 juin (Paul Cooper/REX Shutter/SIPA)

  • Publié 23.07.2015 à 10h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Aucun traitement n’est encore disponible contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Mais une solution partielle pourrait être accessible. Un essai clinique évalue l’efficacité d’une prothèse rétinienne pour restaurer la vision centrale. Le premier patient a été implanté au Manchester Royal Eye Hospital (Royaume-Uni). Un mois et demi après l’opération, le fabricant de l’Argus II, Second Sight Medical Products, évoque des résultats encourageants.

La procédure, pratiquée par le Dr Paulo Stanga, consiste à poser quelques électrodes à la surface de la rétine. Elles seront reliées, sans fil, à une caméra miniature fixée aux lunettes du patient. Le dispositif envoie les informations par une série de pulsations électriques. Les quelques cellules rétiniennes encore vivantes les traduisent en motifs lumineux. Le patient, lui, apprendra à les décoder.

Des lignes nettes

A 80 ans, Ray Flynn est atteint d’une DMLA avancée. Avant l’intervention, il ne possèdait plus aucune vision centrale. Entre l’implantation, le 16 juin dernier, et l’activation du système, plus de deux semaines s’écoulent. Commence alors une phase de test. Ray Flynn est placé face à un écran d’ordinateur. Des motifs noirs et blancs, orientés dans différentes directions, apparaissent. Si le dispositif fonctionne, il devrait pouvoir identifier la direction des lignes et différencier les diagonales des horizontales. Le test est positif et démontre que l’octogénaire a récupéré sa vision centrale. Grâce à de la rééducation, la précision de l’appareil devrait encore s’améliorer. En fait, cet œil bionique permet, à terme, de distinguer les contours des personnes, et ce, même les yeux fermés. Il complète donc la vision périphérique, qui est épargnée par la DMLA.

20 millions de malades

« Actuellement, les prothèses rétiniennes commercialisées sont exclusivement réservées aux patients atteints d’une maladie rare, la rétinite pigmentaire, rappelle le Dr Stanga. Je suis impatient de pouvoir traiter d’autres patients atteints de DMLA sèche. » Il a d’ailleurs recruté 4 autres patients dans le cadre de l’essai clinique.

L’œil bionique est une véritable source d’espoir pour les patients atteints de DMLA sèche – qui représente 85 % des cas de DMLA. Plus de 20 millions de personnes sont atteintes dans le monde, et il s’agit de la première cause de cécité en Occident. Sur le plan thérapeutique, seuls quelques compléments alimentaires permettent de ralentir l’évolution de la maladie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité