Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie inflammatoire

Arthrite psoriasique : un anticorps prometteur

Novartis a présenté les résultats du premier essai de phase III montrant une efficacité importante du Cosentyx dans le traitement de cette maladie inflammatoire.

Arthrite psoriasique : un anticorps  prometteur Yannick Bailly/AP/SIPA

  • Publié 29.06.2015 à 17h24
  • |
  • Mise à jour le 22.10.2015 à 11h50
  • |
  • |
  • |


L’arthrite psoriasique est une maladie inflammatoire attaquant les articulations. Elle touche environ 30 % des malades atteints de psoriasis. Une pathologie chronique et douloureuse contre laquelle un anticorps monoclonal, le secukinumab, serait efficace, selon une étude publiée ce lundi dans la revue scientifique The Lancet.

Mené par le laboratoire Novartis, cet essai clinique de phase III randomisé et réalisé en double-aveugle est le premier à montrer que le Cosentyx (secukinumab) est efficace dans le traitement des rhumatismes liés au psoriasis.

En comparant le médicament à un placebo chez près de 400 volontaires, les chercheurs ont observé qu’une injection de 300 ou 150 mg agissait rapidement et réduisait les signes et les symptômes de la maladie pendant plus d’un an chez 64 % des patients. En 6 mois d’étude, les patients ont reçu 9 doses.

Disparition des plaques

« Secukinumab est le premier inhibiteur de l’interleukine 17-A à montrer une efficacité constante pendant un an dans le traitement de l’arthrite psoriasique, du psoriasis et de la spondylarthrite ankylosante (une maladie rhumatismale attaquant surtout la colonne vertébrale, ndlr), affirme Vasant Narasimhan, responsable mondial du développement au sein de Novartis.

L’étude confirme en effet que le secukinumab améliore considérablement les symptômes du psoriasis. Dans 90 % des cas, les plaques disparaissent. Un résultat favorable à l’autorisation de l’Agence du médicament américaine (FDA) et européenne en janvier dernier.

Bien toléré

Par ailleurs, les chercheurs indiquent que les bénéfices du traitement étaient généralement plus élevés chez les patients n’ayant pas encore suivi la thérapie standard. Les résultats montrent toutefois que le Cosentyx améliore les signes et les symptômes chez tous les patients. Il est également très bien toléré. Les effets indésirables les plus communs étaient des rhinites et des infections des voies respiratoires supérieures.

« Le laboratoire a récemment fait des demandes pour que le secukinumab soit prescrit dans le traitement de l’arthrite psoriasique et la spondylarthrite ankylosante, et nous continuons à travailler pour apporter aux patients ces importantes avancées », indique Vasant Narasimhan.

Pour les auteurs de l’étude, ces résultats encourageants suggèrent que cet anticorps pourrait être un traitement prescrit en première intention.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité