Publicité

MIEUX VIVRE

Khaleesi

Game of Thrones : Emilia Clarke révèle avoir survécu à deux ruptures d’anévrismes et raconte

Emilia Clarke, qui incarne la reine des dragons dans la série Game of Thrones, témoigne avoir subi deux ruptures d'anévrismes à la fin de la saison 1. 

Game of Thrones : Emilia Clarke révèle avoir survécu à deux ruptures d’anévrismes et raconte Capture d'écran / You tube / @hbo.com

  • Publié 22.03.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


"C'était début 2011. Je venais de terminer le tournage de la saison 1 de Game of Thrones. J'étais terrifiée. Terrifiée par la médiatisation, terrifiée par une industrie que je connaissais à peine (...), je me sentais, à tout point de vue, exposée." Emilia Clarke, la splendide reine des dragons de la série Game of Thrones, s’est confiée sur le site du New Yorker à propos de ses deux ruptures d’anévrismes, qui l’ont frappée à la fin de la première saison de la série. 

"J'ai tout de suite su que mon cerveau était touché"

A l’époque, pour mieux gérer pression liée au succès planétaire de Game of Thrones, l'actrice fait du sport avec un coach. "Ce 11 février 2011, j'étais en train de m'habiller dans les vestiaires de la salle de gym à Crouch End (...) quand j'ai commencé à ressentir une intense migraine. Je ne sais comment, presque en rampant, j'ai réussi à rejoindre les vestiaires. Je suis arrivée aux toilettes, tombée à genoux et j'ai commencé à vomir abondamment. La douleur était de pire en pire. J'ai tout de suite su que mon cerveau était touché. (...) Je me répétais à moi-même : 'je ne serai pas paralysée'. (...) Pour ne pas perdre la mémoire, j'essayais de me rappeler quelques dialogues de Game of Thrones" raconte celle qui incarne Khaleesi.

Prise en charge par une ambulance, elle est transférée à l’hôpital, où le diagnostic est sans appel : elle souffre d'une rupture d'anévrisme. "Je me souviens avoir dû signer une autorisation écrite pour une opération du cerveau. Une opération du cerveau ? Je n'avais pas le temps pour une opération du cerveau." Après l'opération, la comédienne se réveille avec "une douleur insupportable", des troubles de mémoires et d’élocution. "Mon nom entier est Emilia Isobel Euphemia Rose Clarke. Mais je ne m'en rappelais pas", se souvient Emilia Clarke, qui avoue avoir "demandé au staff médical de (la) laisser mourir."

Se faire opérer de nouveau à la fin de la saison 3

La jeune femme se rétablit mais refait un second anévrisme plus petit quelques temps plus tard, qui la conduira à se faire opérer de nouveau à la fin de la saison 3. "Arriver à la fin de Game of Thrones est une chose gratifiante et au-delà de la chance. Je suis tellement heureuse d’être ici pour voir la fin de cette histoire et le début de la suite", témoigne celle qui incarnera de nouveau la reine des dragons à partir du 14 avril prochain.

L’anévrisme est une dilatation anormale d’une artère, qui se présente sous la forme d’un gonflement local de la paroi. Il s’agit d’un point de faiblesse de l’artère, qui peut finir par rompre et provoquer une hémorragie interne – c’est la rupture d’anévrisme. On estime que 2 à 3 % de la population souffre d’anévrisme cérébral. Les symptômes sont les suivants : maux de tête soudain et extrêmement sévère, nausée et vomissements, vision floue ou double, sensibilité à la lumière, paupière tombante, perte de conscience ou encore confusion.

50% des gens décèdent

"Dans la vraie rupture anévrismale qui occasionne une hémorragie méningée ou sous arachnoïdienne (espaces qui entourent le cerveau), l'accident est très grave. On estime que 50% des gens décèdent. Et dans les survivants, au moins 20% vont garder des séquelles neurologiques", explique sur France Info le Pr. Emmanuel Houdart, chef du service de neuroradiologie à l'hôpital Lariboisière. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité