Publicité

MIEUX VIVRE

Mindfulness

La méditation de pleine conscience peut réduire le stress chez les femmes stériles

Pour les femmes ne pouvant pas avoir d’enfants, la stérilité peut être source d’angoisses. Pratiquer la méditation de pleine conscience pourrait toutefois les aider à réduire le stress et les symptômes dépressifs, et augmenterait même leur bien-être général.

La méditation de pleine conscience peut réduire le stress chez les femmes stériles KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié 18.10.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des rayons des librairies aux applications pour smartphone, la méditation de pleine conscience est partout. Selon les médecins et les scientifiques, elle est pourtant loin d’être un simple phénomène de mode et a prouvé à plusieurs reprises son efficacité, que ce soit pour soulager la douleur, diminuer les acouphènes ou soigner les addictions.

Selon une nouvelle étude menée par l’Universidad Federal de Minas Gerais, au Brésil, et publiée dans la revue Stress & Health, pratiquer la pleine conscience s’avère aussi efficace pour lutter contre le stress chronique et la dépression.

Soulager le poids psychologique de l’infertilité

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont basé leurs travaux sur le suivi de 62 femmes stériles. Toutes ont suivi pendant 8 semaines un programme de pleine conscience comprenant entre autres de la méditation, de la relaxation et de l’imagerie guidée. 37 membres d’un groupe témoin n’ont quant à elles été soumises à aucun programme de pleine conscience.

Après 6 semaines à pratiquer la pleine conscience, le nombre médian de symptômes de stress chronique est passé de 6 à 2. Quant aux symptômes dépressifs, ils ont aussi diminué après le programme, tandis que le bien-être général des femmes suivies s’est amélioré. A titre de comparaison, les chercheurs ont observé qu’aucun de ces résultats n’avait changé de manière significative dans le groupe témoin.

"Les femmes stériles sont souvent submergées par le stress chronique et courent un risque accru de dépression", analyse le Dr. Fernando Reis, de l’Universidad Federal de Minas Gerais. "Nous avons observé qu'un programme relativement bref de pratique de la pleine conscience permettait de réduire la perception du stress et les symptômes dépressifs chez elles". Selon lui, un programme de pleine conscience pourrait leur offrir un "soutien complémentaire pour atténuer le fardeau psychologique de l’infertilité".

La pleine conscience, qu’est-ce que c’est ?

Théorisé en 1994 par le médecin américain John Kabat-Zinn, le concept de pleine conscience ("mindfulness", en anglais) consiste à porter intentionnellement attention aux expériences internes (sensations, émotions, pensées, états d’esprit) ou externes du moment présent, et ce, sans porter de jugement de valeur et sans attente particulière. La méditation permet notamment de développer cet état de pleine conscience, mais il n’est pas forcément nécessaire d’acquérir une technique particulière pour pratiquer la pleine conscience.

Accessible à tous, elle peut aussi s’acquérir en prenant conscience du moment présent au quotidien et en prenant du recul sur ses émotions pour sortir de ses automatismes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité