• CONTACT
 my div'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write(''); newWin.document.close(); }

LES MALADIES

Burn-out : le syndrome d’épuisement professionnel est une souffrance

Burn-out : le syndrome d’épuisement professionnel est une souffrance

Burn-out : le syndrome d’épuisement professionnel est une souffrance
demaerre/iStock
Publié le 16.01.2018
Mots-clés :

Burn-out : QUE FAIRE ?

Comment traiter le burn-out ?

Lorsque le médecin soupçonne un syndrome d’épuisement professionnel, il prescrit tout d’abord un arrêt de travail. Selon la sévérité du syndrome, un arrêt maladie de deux à trois mois peut être nécessaire. Il est de courte durée si le syndrome n’est pas trop sévère afin de permettre à la personne de se reposer, de récupérer par la relaxation ou le sport. Si le syndrome est très intense, avec écroulement complet de la personne, l’arrêt de travail ne pourra pas être court. Dans certains cas, il sera même nécessaire d’envisager une reconversion professionnelle.
Ce temps permet aussi de prendre des mesures pour que son retour au travail s’accompagne des changements nécessaires (réorganisation, remise en perspective, définition d’objectifs plus réalistes, apprentissage de techniques de gestion du stress...).
Il est fondamental que la personne mène un travail sur soi-même pour accepter l’idée qu’« à l’impossible nul n’est tenu » et pour effectuer un « retour à la réalité ».
Le médecin peut également conseiller à la personne de consulter un psychothérapeute (psychothérapie cognitivo-comportementale) qui l’aidera à identifier les causes de l’épuisement, à imaginer les mesures à prendre pour changer la situation, à reconnaître ses limites et à prendre en compte ses vrais besoins.
Les techniques de type thérapie comportementale et cognitive sont particulièrement indiquées dans le traitement du « burn-out ».
L’implication précoce du médecin du travail est indispensable afin d’anticiper les changements nécessaires sur le poste de travail.

Existe-t-il des médicaments contre le burn-out ?

• Il n’y a pas de traitement spécifique pour un syndrome mal défini.
• Le médecin peut conseiller à la personne de consulter un psychothérapeute qui l’aidera à identifier les causes de l’épuisement, à imaginer les mesures à prendre pour changer la situation, à reconnaître ses limites et à prendre en compte ses vrais besoins. Les techniques psychothérapeutiques de type thérapie comportementale et cognitive sont particulièrement indiquées dans le traitement du burn-out.
• La prise en charge en psychothérapie est fondamentale, mais elle peut être associée à un traitement antidépresseur également à visée anxiolytique.

<< DIAGNOSTIC
PREVENIR >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES