• CONTACT
Publicité

>
>
Hépatite A : une maladie très contagieuse pour les voyageurs
Hépatite A : une maladie très contagieuse pour les voyageurs
Hépatite A : une maladie très contagieuse pour les voyageurs
© 123RF-Antonio Oquias

Hépatite A : PREVENTION

Comment prévenir une hépatite A ?

La vaccination et les mesures d’hygiène en prévention de l'hépatite A permettent d'éviter la transmission et/ou la survenue de la maladie.
Les gestes indispensables pour éviter la transmission de l'hépatite A par une personne malade sont les suivants :
• Il faut se laver souvent les mains (avant de préparer les repas, de manger, après être allé aux toilettes ou à la salle de bains...),
• Il faut nettoyer les toilettes avec un désinfectant et accentuer le nettoyage des surfaces fréquemment touchées par le malade (les poignées de porte, les toilettes, les lavabos, les essuie-mains, les ustensiles de cuisine et le plan de travail). Les personnes malades ne doivent pas participer à la préparation des repas et il faut éviter de partager les verres et les couverts à table.

Que faire dans les pays où l’hygiène est précaire ?

Le risque de transmission dépend de facteurs tels que la destination, la durée du séjour et les conditions de vie sur place.
Le risque d'hépatite A est plus élevé pour les voyageurs qui visitent des régions rurales ou y habitent et qui consomment des aliments ou des boissons dans des endroits insalubres ou dont les pratiques de manipulation des aliments sont incertaines.
Le risque d'hépatite A existe cependant aussi pour les voyageurs qui séjournent même brièvement dans les grandes villes, même dans des hôtels de luxe, même s’ils prennent des précautions en matière d'hygiène et s’ils font attention à ce qu'ils mangent et à l'eau qu'ils utilisent.
Il faut se laver souvent les mains, et en particulier avant de manger et après le passage aux toilettes. En l'absence d'eau ou de savon, il faut utiliser un gel ou une solution hydro-alcoolique.
Il ne faut consommer que de l'eau en bouteille capsulée (bouteille ouverte à la table) ou rendue potable par ébullition (1 minute à gros bouillons) ou par filtration (filtre portatif) et désinfection. Il faut, bien sûr, éviter les glaçons et les glaces.
En termes d’alimentation, il faut uniquement boire du lait pasteurisé ou bouilli. Les fruits et les légumes doivent être pelés. Il faut éviter les crudités, les coquillages, les plats réchauffés et les jus de fruits frais préparés de façon artisanale. Les œufs, les viandes, les poissons et les crustacés doivent être bien cuits.

Quand faut-il se vacciner contre l’hépatite A ?

Le vaccin est produit à partir d’un virus inactivé. La vaccination comprend une injection suivie d'un rappel 6 à 12 mois plus tard (si la seconde dose n’a pas été administrée dans ce délai, elle peut l’être dans un délai plus long de  3 à 5 ans selon la spécialité utilisée). La protection dure au moins 10 ans.
Le vaccin de l'hépatite A est très efficace et bien toléré.
Il est recommandé :
• Chez certains enfants et adolescents : enfants séjournant dans des structures collectives (crèches...), enfants atteints de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie, enfants à partir de l'âge de 1 an, nés de familles dont l'un des membres au moins est originaire d'un pays où l'infection est fréquente et qui sont susceptibles d'y séjourner, enfants de l'entourage familial d'une personne atteinte d'hépatite A. Le vaccin peut être utilisé dès l'âge de 1 an.
• Chez certains adultes : personnes atteintes de mucoviscidose, personnes infectées de manière chronique par le virus de l'hépatite B, personnes porteuses d'une maladie chronique du foie (notamment due au virus de l'hépatite C ou à une consommation excessive d'alcool), homosexuels masculins avec comportements sexuels à risques, personnes exposées à un risque professionnel (chargées du traitement des eaux usées et des égouts) et impliquées dans la préparation alimentaire en restauration collective).
• Dans l'entourage d'une personne atteinte d'une hépatite A : personnes vivant sous le même toit (famille, communauté).
• Chez les voyageurs devant séjourner dans un pays où l'hygiène est précaire, particulièrement pour les personnes souffrant d'une maladie chronique du foie et de mucoviscidose.

<< TRAITEMENT
PLUS D'INFOS >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité