Publicité

QUESTION D'ACTU

Semaine de la sécurité des patients

Qualité des soins : ce que les Français pensent de leur hôpital

Alors que s’est ouvert hier la 4e semaine de la sécurité des patients, les nouveaux résultats des indicateurs des établissements de santé montrent une amélioration de la situation.

Qualité des soins : ce que les Français pensent de leur hôpital OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 25.11.2014 à 13h28
  • |
  • |
  • |
  • |


La transparence porte ses fruits. La Haute Autorité de Santé (HAS) et la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) ont dévoilé hier les nouveaux résultats des indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS), qui évaluent la qualité des établissements de santé depuis 2008. Les objectifs de performance sont globalement atteints dans la majorité des indicateurs diffusés, par exemple la tenue du dossier patient, du dossier anesthésique, et l’évaluation de la douleur. Pour la problématique des infections nosocomiales, l’indicateur de maîtrise de la diffusion des bactéries multi-résistantes a même fortement progressé : en 2012, 79,70% des établissements étaient classés A et B, contre 90% des établissements selon les chiffres de 2013 publiés hier. Les recommandations sur le lavage des mains ont été efficaces.

La principale nouveauté de cette édition 2014 est la diffusion publique des indicateurs de satisfaction des patients. Après 3 ans d’expérimentation avec des établissements volontaires, l’indicateur I-SATIS en Médecine – Chirurgie – Obstétrique (MCO), a été généralisé : près de 900 établissements ont réalisé cette enquête, et près de 60 000 patients ont ainsi contribué aux résultats nationaux. Le score de satisfaction globale des patients hospitalisés dans un établissement MCO s’établit cette année à 75,42%. Selon cet indicateur, l’attitude des professionnels de santé est plébiscitée avec une note de 92,4%. Par contre la restauration hospitalière est toujours mal-aimée… Elle représente le moins bon résultat avec un score de 54%.



Des indicateurs diffusés publiquement

Cette année, les scores de satisfaction des patients sont donnés au niveau national, mais dès l’an prochain, ils seront diffusés pour chaque établissement. Il sera possible de savoir pour chaque établissement comment les patients ont évalué les différents indicateurs : la prise en charge globale du patient, l’attitude des professionnels de santé, la communication du patient avec les professionnels de santé, l’information du patient, la restauration hospitalière, la commodité de la chambre et le score globale de satisfaction pour l’établissement de santé. Une mesure supplémentaire de transparence qui ne peut qu’inciter les établissements de santé à améliorer leur performance.

Ecoutez Jean-Luc Harousseau, président du collège de la Haute Autorité de Santé : « La comparaison entre établissements est pour nous source de progrès : c'est une incitation à améliorer la qualité des soins. »


En attendant, certains indicateurs sont déjà disponibles pour le public. Vous pouvez vous connecter sur le site scopesante.fr et avoir accès à certains indicateurs pour chaque établissement. Vous pouvez par exemple vous géolocaliser et ainsi obtenir la fiche d’identité des hôpitaux près de chez vous, et connaître la certification de l’établissement en fonction des indicateurs de la HAS.

Des points à améliorer : la lettre de liaison

Au-delà de la satisfaction de circonstance, il y a encore des secteurs où les établissements de santé peuvent s’améliorer, particulièrement au niveau du courrier de fin d’hospitalisation. Ce document, essentiel pour une bonne coordination entre hôpital et médecine de ville, n’est pas encore à la hauteur : seule la moitié des courriers de fin d’hospitalisation contient à la fois les éléments indispensables à la continuité des soins et est envoyée dans un délai de 8 jours.
Le projet de loi de santé pense réduire les risques de rupture dans le parcours du patient en rendant obligatoire une  lettre de liaison dématérisalisée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité