Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé connectée

Cancer : les Français font une confiance limitée à Internet

Plus de la moitié des Français utilise Internet pour s’informer sur le cancer, selon le baromètre 2014 de l’Institut Curie.

Cancer : les Français font une confiance limitée à Internet JAUBERT/SIPA

  • Publié 12.09.2014 à 12h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Eplucher les forums, recueillir des témoignages, former une communauté …  En matière de santé, les utilisations d’Internet sont multiples, et les Français l’ont bien compris. Ils sont de plus en plus nombreux à surfer sur le Web pour s’informer sur des pathologies lourdes comme le cancer, selon le baromètre 2014 de l’Institut Curie (document PDF).

Internet complique la relation pour 50% des Français
Près de 6 Français sur 10 (58 %) estiment en effet qu’Internet permet de poser des questions que l’on n’oserait pas aborder avec son médecin. Cette tendance est encore plus manifeste auprès des moins de 34 ans (72 %) et des catégories socioprofessionnelles populaires (66%). Assez logiquement, les seniors restent plus méfiants vis à vis du Web et privilégient leur médecin comme source principale d’information.

Paradoxalement, la médecine version 2.0 ne semble pas améliorer les relations entre les patients et le corps médical. En effet, une majorité de Français (54 %) estime que s’informer sur les sites et forums liés au cancer ne permet pas de mieux préparer une consultation chez le médecin. Plus de la moitié pense même qu’au final, Internet complique la relation patient – médecin.



« Les patients peuvent accéder à toutes sortes d’informations très complètes sur les cancers, souligne le Dr Alain Livartowski, oncologue, responsable du projet e-santé à l’Institut Curie. Ils arrivent souvent en consultation avec des pages imprimées qui évoquent des innovations ou des essais... Or la plupart des sites tombent dans le même écueil : ils donnent une information très généraliste sur tel ou tel type de cancer, qui ne correspond pas aux besoins spécifiques de chaque patient »

Les médecins partagés
Les auteurs de l’enquête ont également interrogé une centaine de médecins pour recueillir leurs impressions sur l’impact d’internet dans la relation avec leurs patients. De manière générale, leur point de vue semblable à celui du grand public : « ils adhèrent tout autant à la fonction pédagogique de l’outil qu’ils restent sceptiques sur sa capacité à améliorer l’information des patients et renforcer la qualité du dialogue avec le corps médical », expliquent les auteurs.

En revanche, une idée met tout le monde d’accord : celle d’une information individualisée, à travers des espaces personnels et sécurisés en ligne, par exemple. 95% des médecins estiment ainsi qu’une telle information permettrait d’améliorer la qualité du parcours de soins. L’Institut Curie va d’ailleurs lancer sa propre application, myCurie.fr. Elle offrira une information personnalisée pour les patients.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité