• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie de l’œil

Des contrôles réguliers sont nécessaires pour prévenir l’aggravation d'un glaucome

Dans les premières phases de la maladie, le cerveau compense, rendant la vue similaire à celle d’une personne non-atteinte. Pour éviter une perte totale de la vision, il est primordial de faire fréquemment des dépistages. 

Des contrôles réguliers sont nécessaires pour prévenir l’aggravation d'un glaucome seb_ra/istock

  • Publié le 08.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Il est possible d’être atteint d’un glaucome sans le savoir. D’après une étude de l’université de Bradford (Royaume-Uni), la vue est similaire à celle d’une personne non-atteinte au début de la maladie. Dans la revue Investigative Ophthalmology & Visual Science, les chercheurs expliquent que le cerveau compense le déficit visuel, ce qui rend la pathologie imperceptible, sauf en cas de diagnostic médical. 

Aucune différence entre les deux groupes de patients 

Pour leur étude, ils ont recruté 40 participants, dont la moitié souffrait d’un glaucome, d’un stade précoce jusqu’à moyen. Des tests de vision ont été réalisés à l’aide de formes placées sur un écran. Les scientifiques expliquent que les participants atteints de glaucome voyaient les mêmes images que les autres : les niveaux de contraste perçus étaient les mêmes. Cet élément est fondamental car le glaucome réduit justement la capacité à percevoir les contrastes. D’après l’étude, le cerveau est capable de compenser la dégradation du nerf optique et permet aux patients de conserver une vue intacte. 

Se faire dépister régulièrement

Cela souligne l’importance de tester régulièrement les yeux, souligne Jonathan Denniss, directeur de cette étude, pour détecter le glaucome avant qu’il n’y ait des dommages irréversibles.” Selon lui, il est primordial de faire contrôler ses yeux régulièrement même en l’absence de symptômes. “Je trouve toujours ça étrange de m'apercevoir que les contrôles dentaires ou buccaux soient considérés comme normaux, mais que les contrôles de la vue ne le soient pas.” En France, l’Assurance maladie recommande de faire des visites ophtalmologiques régulièrement à partir de 40 ans pour dépister le glaucome, mais aussi la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). 

Qu’est-ce que le glaucome ? 

Le glaucome est consécutif à une dégradation du nerf optique, qui lie le cerveau à l’œil. Dans un premier temps, seule la vision périphérique est touchée. En l’absence de traitement, la maladie peut progressivement conduire à une perte totale de la vue. En revanche, les médicaments permettent de stopper ou ralentir la dégradation de la vision. Généralement, elle apparaît chez des personnes de plus de 45 ans. En France, 600 000 personnes sont suivies pour un glaucome, mais 400 000 pourraient en souffrir sans le savoir.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité