• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Barrière des espèces

Toxoplasmose : comment le parasite se transforme chez l’humain ?

La maladie est provoquée par le parasite Toxoplasma gondii. Lorsqu’il contamine un être humain, il peut changer de forme grâce à l’action d’une protéine. 

Toxoplasmose : comment le parasite se transforme chez l’humain ? samuel foster/istock

  • Publié le 15.03.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chats sont les principaux porteurs du parasite qui peut être transmis aux humains
  • La transformation du parasite chez l'humain peut entraîner des complications
  • La maladie est dans 80% des cas asymptomatique

Les chats sont les principales cibles du parasite Toxoplasma gondii, mais lorsqu’un humain consomme des aliments souillés par des déjections félines, il peut ingérer à son tour l’agent infectieux. Chez l’Homme, la toxoplasmose peut prendre différentes formes cellulaires : tachyzoïte, qui entraîne des infections aigües et bradyzoïte, responsable d’infections chroniques. Dans la revue Cell, des chercheurs américains montrent comment le parasite change de forme dans l’organisme cellulaire grâce à une protéine nommée BFD1. 

De multiples transformations du parasite

La communauté scientifique a déjà constaté que des conditions stressantes, comme un choc thermique ou un pH basique, peuvent entraîner une modification de Toxoplasma gondii : il passe d’une forme tachyzoïte à bradyzoïte. Pour comprendre les phénomènes moléculaires associés à ces transformations, les chercheurs ont analysé les profils d’expression des gènes du pathogène tachyzoïte, puis du tachyzoïte transformé en bradyzoïte. Avec les "ciseaux à ADN", CRISPR-Cas9, l’équipe de recherche a inactivé plusieurs gènes afin de déterminer lequel ou lesquels étaient liés à la transformation du parasite. Ils ont constaté qu’un seul gène en est responsable : BFD1. 

Des complications parfois graves

Ces découvertes permettront certainement de mieux gérer les complications liées au parasite. Celui-ci se transforme plusieurs fois au cours de son cycle de vie, lorsqu’il est ingéré par un humain, le parasite relâche des tachyzoïtes, capables d’infiltrer des tissus comme la rétine ou le cerveau. Ensuite, ils se transforment en bradyzoïtes et restent durablement dans ces parties du corps sans qu’aucun médicament ne puisse agir sur eux. Ils peuvent rester inactifs pendant de longues périodes puis être réactivé en cas de déficience immunitaire. Certains patients peuvent être victimes d’une infection grave du cerveau, appelée encéphalite. Ces cas restent rares, d'après le site de l'Assurance maladie, la toxoplasmose est généralement bénigne et asymptomatique. 80 % des personnes atteintes ne ressentent aucun symptôme.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité