Publicité

QUESTION D'ACTU

Otite externe nécrosante

Angleterre : un homme victime d’une infection au crâne à cause d’un coton-tige

L’homme de 31 ans s’est présenté aux urgences parce qu’il souffrait de convulsions. Les médecins ont découvert dans son conduit auditif un morceau de coton-tige oublié depuis 5 ans, responsable d’une infection grave qui s’est propagée à la paroi de son cerveau.

Angleterre : un homme victime d’une infection au crâne à cause d’un coton-tige Aleksej Sarifulin/iStock

  • Publié 17.03.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Perforation de tympan, irritation, bouchon de cérumen… Le coton-tige a beau se trouver dans la plupart des salles de bain, son usage reste controversé. Non seulement accusé de polluer les océans, il est aussi à l’origine de nombreuses visites hospitalières.

Comme celle de cet Anglais de 31 ans, dont le cas médical a été rapporté par le très sérieux BMJ Case Reports. Se plaignant de douleurs depuis une dizaine de jours de l’oreille gauche, le patient a été admis à l’hôpital de Conventry pour des convulsions et une otorrhée : un liquide purulent s’écoulait de son conduit auditif externe. Il se plaignait aussi de violents maux de tête et présentait des troubles cognitifs, comme des difficultés à se souvenir des noms des gens.

Une infection potentiellement mortelle

Ces problèmes n’étaient pas nouveaux : l’homme a en effet expliqué aux médecins qu’il souffrait régulièrement de douleurs à l’oreille gauche et avait constaté une perte auditive au cours des cinq dernières années. Par ailleurs, il a été traité deux fois pour une grave infection à l’oreille gauche.

Craignant une nouvelle infection, l’équipe médicale lui a fait passer un scanner. Les images ont révélé deux abcès, c’est-à-dire deux zones enflammées remplies de pus dans les os à la base de son crâne, près du conduit auditif gauche. L’homme souffrait en réalité d’une otite externe nécrosante : une infection potentiellement mortelle des tissus mous du conduit auditif externe, qui va de l’extérieur de l’oreille au tympan.

Propagation jusqu'aux méninges

Mais comment l’infection bactérienne a-t-elle pu se propager dans le conduit auditif jusqu’à la paroi du cerveau ? Le Dr Alexander Charlton, spécialiste des oreilles, à l’University Hospital Coventry a opéré le patient et a localisé au fond un morceau de coton tige. Ce dernier était recouvert de cérumen, ce qui laisse à penser qu’il était là depuis plusieurs années, a déclaré le Dr Charlton.

C’est ce morceau de coton-tige qui est à l’origine de l’infection bactérienne. Celle-ci a commencé dans le conduit auditif, a progressé dans l’os à la base du crâne et s’est ensuite déplacée dans la paroi du cerveau, les méninges, détaille le Dr Charlton.

Heureusement, l’infection n’a pas progressé au-delà de la muqueuse et n’a donc pas atteint le cerveau. C’est elle qui a cependant bien causé tous les symptômes neurologiques dont souffrait le patient.

Attention à l'utilisation des cotons-tiges

Selon le site Live Science, l’homme a passé une semaine à l’hôpital et a suivi pendant deux mois un traitement antibiotique oral et par voie intraveineuse pour soigner l’infection. Il n’a ensuite plus présenté de problème d’audition ou de trouble neurologique.

L’équipe médicale lui a néanmoins conseillé de ne plus jamais utiliser de coton-tige pour nettoyer ses oreilles. "Ils ne peuvent causer que des problèmes", affirme le Dr Charlton.

En effet, le coton-tige doit être utilisé avec parcimonie et prudence. Utilisé de manière trop rude, il peut blesser la peau ou le tympan – quitte à le rompre. Une irritation régulière est aussi facteur de risque d’eczéma. Par ailleurs, l’outil a tendance à repousser le cérumen au fond du conduit, ce qui favorise la formation de bouchons.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité