Publicité

QUESTION D'ACTU

Céphalées

Migraine : l'alcool est considéré comme un déclencheur

Selon une nouvelle étude, les boissons alcoolisées sont considérées comme des déclencheurs de migraine par 35,6% des participants.

Migraine : l'alcool est considéré comme un déclencheur OcusFocus / iStock

  • Publié 19.12.2018 à 14h23
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, la migraine touche 10 à 15% de la population générale et est deux à trois fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme. Elle se caractérise par des crises de maux de tête, autrement appelées "céphalées". La migraine est liée à une vulnérabilité génétique. Certains facteurs environnementaux peuvent aussi jouer un rôle. Une étude publiée dans la revue European Journal of Neurology montre que les boissons alcoolisées sont souvent considérées comme des déclencheurs de migraine.

Le vin rouge donne-t-il vraiment mal à la tête ?

2197 personnes souffrant de migraine ont participé à l’étude. 35,6% d’entre elles ont signalé que boire de l’alcool leur avait déclenché une crise de maux de tête. De plus, 25% des participants ont déclaré avoir cessé de boire des boissons alcoolisées ou n’avoir jamais bu de telles boissons car ils estimaient qu’elles pouvaient déclencher des migraines. Principal coupable pour les patients : le vin rouge. Il serait cause de migraine pour 77,8% d’entre eux. Pourtant, boire du vin rouge a déclenché des maux de tête chez seulement 8,8% d’entre eux ! Les chercheurs recommandent que d’autres études soient menées afin de déterminer si l’alcool est un déclencheur factuel ou présumé. 

Quels sont les facteurs connus de la migraine ?

"La migraine déclenchée par l’alcool survient rapidement après la consommation de boissons alcoolisées, ce qui suggère un mécanisme différent de la gueule de bois normale", déclare Gisela Terwindt, auteure principale de l’étude et membre du Centre médical universitaire de Leiden, aux Pays-Bas.

Ce mécanisme reste encore à déterminer. En attendant, quelques facteurs déclencheurs de migraine sont connus. Il s’agit d’une perturbation au niveau du système nerveux et des vaisseaux du cerveau. Souvent, une crise se déclenche suite à un changement d’état : émotionnel, physique, hormonal, climatique ou encore alimentaire. Pour calmer une crise migraineuse, il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou de l’aspirine. De nouveaux traitements sont en cours d'élaboration. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité