Publicité

QUESTION D'ACTU

Résistance aux antibiotiques

McDonald's veut réduire l'utilisation des antibiotiques dans le boeuf de ses burgers

Pour lutter contre la résistance aux antibiotiques, McDonald’s veut réduire la présence de ces médicaments dans le bœuf utilisé pour ses burgers.

McDonald's veut réduire l'utilisation des antibiotiques dans le boeuf de ses burgers jetcityimage / istock

  • Publié 13.12.2018 à 14h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Le géant du fast-food McDonald’s a dévoilé son intention de réduire la présence des antibiotiques dans le bœuf utilisé pour ses burgers. "McDonald's annonce une politique visant à réduire l'utilisation globale d'antibiotiques importants pour la santé humaine, telle que définie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui s'applique à 85 % de notre chaîne d'approvisionnement mondiale en viande bovine", indique un communiqué de l’entreprise.

Trois étapes

Ce plan se déroulera en trois étapes :

1/Mener une étude sur l’utilisation des antibiotiques chez les principaux fournisseurs de viande de bœuf.

2/ Etablir d’ici fin 2020 des objectifs de réduction de l’usage des antibiotiques.

3/ Communiquer sur les progrès effectués à partir de 2022.

Lutter contre le développement de la résistance aux antibiotiques

"La réduction de l'utilisation globale des antibiotiques dans le boeuf est complexe et ne peut se faire du jour au lendemain. De plus, il existe peu de données sur l'utilisation des antibiotiques dans l'industrie mondiale du bœuf. C'est pourquoi, en collaboration avec nos fournisseurs et nos producteurs de bœuf, nous adoptons une approche progressive", précise la chaîne de restauration rapide.

Une démarche similaire a été enclenchée en 2017 pour le poulet, à l’instar des marques Walmart ou Tyson Foods. Le but est ici de lutter contre le développement de la résistance aux antibiotiques dans le monde, identifiée comme un problème de santé publique majeur, qui se cesse de s’aggraver.

10 millions de mort par an

Alors qu’en 2014, un rapport sur la résistance aux antibiotiques prédisait que d’ici 2050, les infections résistantes aux antimicrobiens pourraient devenir la principale cause de décès dans le monde en occasionnant 10 millions de morts par an, une nouvelle étude publiée dans la revue The Lancet Infectious Diseases émet un constat tout aussi alarmant. Selon les chercheurs, les bactéries résistantes aux antibiotiques ont causé la mort de 33 000 personnes en 2015 au sein de l’Union européenne. "Le fardeau de ces infections est comparable à celui de la grippe, de la tuberculose et du VIH/Sida combinés", s’inquiètent les scientifiques.

Lena Brook, experte des questions alimentaires pour le Natural Resources Defense Council, explique sur son blog, relayé par 20 minutes : "une large majorité de ces médicaments sont distribués massivement dans les aliments ou l’eau, souvent à des animaux qui ne sont pas malades, pour les aider à survivre parqués, dans les conditions insalubres de certaines fermes industrielles". Elle salue l’initiative de McDonald’s, jugeant qu’elle "envoie un message clair sur le fait qu’on ne pourra bientôt plus tolérer les pratiques actuelles".

Trop gras et trop sucrés

McDonald’s est une des plus grandes chaînes de restauration rapide au monde, avec quelque 69 millions de clients par jour. La France est le sixième plus gros marché de l'entreprise avec 1 258 restaurants, derrière les Etats-Unis, le Japon, la Chine, l’Allemagne et le Canada. Rappelons pour finir que malgré les bonnes intentions de l’entreprise en matière d’antibiotiques, les produits alimentaires qu’elle propose sont quasimment tous trop gras et trop sucrés, donc mauvais pour la santé s’ils sont consommés trop régulièrement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité