Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles du sommeil

64% des femmes souffrent d'insomnie pendant leur grossesse

La majorité des futures mamans souffrent de troubles du sommeil pendant leur grossesse, avec une forte accentuation lors du troisième trimestre. Un problème pouvant sérieusement affecté leur qualité de vie, mais négligé par le système de santé. 

64% des femmes souffrent d'insomnie pendant leur grossesse tommyandone/Epictura

  • Publié 31.01.2018 à 10h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Une étude récemment menée par l'Université de Grenade, en Espagne et publiée dans l’European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology, révèle que 64% des femmes enceintes souffrent d'insomnie au troisième trimestre de leur grossesse. Soit dix fois plus que celles souffrant d'insomnie avant la grossesse (6%).

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont suivi 486 femmes enceintes en bonne santé, originaires de Grenade, Jaen, Huelva et Séville, de leur 14ème semaine (premier trimestre) à leur accouchement. Leur sommeil a été étudié : les éveils nocturnes et leur durée, de même que le temps nécessaire à l’endormissement.

L'insomnie, facteur de risque de plusieurs maladies

Selon eux, 44% des femmes enceintes souffrent d'insomnie au premier trimestre de leur grossesse, puis 46% au deuxième trimestre et 64% au troisième. "Nous savons que les problèmes de sommeil préexistants s'aggravent et que de nouveaux problèmes surgissent fréquemment pendant la grossesse, nous supposons donc que les difficultés liées à l'endormissement et au maintien du sommeil réparateur sont des caractéristiques de la grossesse et qu'ils doivent être traités", explique le Dr. María del Carmen Amezcua Prieto, l'une des scientifiques à l'origine de l'étude et conférencière au Département de Médecine Préventive et de Santé Publique de l'Université de Grenade.

Selon elle, le système de santé accorde peu d'importance aux troubles du sommeil pendant le suivi de la grossesse. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) n'aborde elle-même pas le problème dans ses directives relatives aux soins de santé des femmes enceintes. Pourtant, l’insomnie est à l’origine de nombreux problèmes de santé et affecte la qualité de vie des futures mamans. Elle peut notamment être facteur de risque d'hypertension et de pré-éclampsie, de diabète gestationnel, de dépression, de naissance prématurée et de césarienne non planifiée.

D'où proviennent ces troubles du sommeil ?

Selon le Dr. Marie-Françoise Vecchierini, spécialiste du sommeil à l'Hôpital Dieu à Paris, "le poids de l’abdomen peut être à l’origine d’un reflux gastro-oesophagien qui provoque des remontées acides". Dans un entretien accordé à MagicMaman, elle explique que "les futures mamans peuvent rencontrer  des problèmes de respiration, avoir mal au dos ou mal aux jambes (syndrome des jambes sans repos), ressentir des crampes ou des douleurs articulaires - liées au syndrôme du canal carpien…", ce qui peut troubler leur sommeil. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité