Publicité

QUESTION D'ACTU

Grande étude

3 à 4 tasses de café, c'est bon contre les maladies

La consommation modérée de café a plus de chances de vous procurer une bonne santé que de lui nuire, selon une grande analyse de l’Université d’Edimbourg qui a regroupé plus de 200 études sur le sujet.

3 à 4 tasses de café, c'est bon contre les maladies galdzer/epictura

  • Publié 23.11.2017 à 12h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Boire trois ou quatre tasses de café par jour, ça va, mais au-delà, bonjour les dégâts ! Avec 3 à 4 tasses quotidiennes, votre santé n’en fera pas les frais, bien au contraire. Hormis pour les femmes enceintes et celles qui sont particulièrement à risque de fractures ostéoporotiques.
Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont réalisé une analyse combinée de plus de 200 études qu’ils ont publiée dans le BMJ : ils constatent que boire trois à quatre tasses de café par jour réduirait le risque de décès et de maladie cardiaque.
Sa consommation raisonnable est également associée à un risque plus faible de certains cancers, de diabète, de maladies du foie et de démence. Les chercheurs en vantent même les bienfaits face à la maladie de Parkinson, la dépression et la maladie d'Alzheimer.

Boire le café seul

En termes de dose, pas de quantité plus précise que ces 3 à 4 tasses. Mais, selon l’étude, augmenter la consommation au-delà de trois tasses de café par jour n’est pas réellement associé à des problèmes, mais l'effet bénéfique est moins prononcé. Si ses bienfaits sont établis, difficile cependant de le promouvoir comme un produit à consommer.
Dans un éditorial, Eliseo Guallar, de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, tempère l’emballement autour de la petite graine noire : « Même si nous pouvons être sûrs que la consommation de café est généralement bénéfique, les médecins ne devraient pas recommander d’en boire pour prévenir la maladie ». En effet, le café est souvent consommé en association avec des produits riches en sucres raffinés et en graisses malsaines.

Une substance qui divise

Le café a longtemps divisé les médecins. Ainsi, s’il éclaircit les idées, aiguise la perception, stimule la mémoire, accélère l’activité du cerveau, diminue la fatigue et la somnolence. La caféine permet également d’éliminer plus fortement. Tous les buveurs de café connaissent bien les effets diurétiques ou sur l’intestin !
Par contre, on regroupe sous le mot de « caféisme » un ensemble de désordres causés par l’absorption de trop fortes doses : insomnie, nervosité, irritabilité, anxiété et troubles du rythme de notre cœur.
La dépendance physique commence théoriquement au-dessus de ces 6 cafés quotidiens. Les véritables problèmes commencent avec certitude à partir de 900 mg de caféine par jour, ce qui représente - selon les cafés - une consommation de 10 à 15 tasses.

Boissons à base de caféine, danger

Des psychiatres de Chicago ont réalisé, dans une classe de 20 enfants volontaires – du moins leurs parents – de tester les effets des boissons avec ou sans caféine. En dehors de problèmes de goût qui ont montré une très nette préférence des enfants pour les boissons caféinées, il a été noté des troubles du comportement chez 60% de ceux qui buvaient caféiné contre 15% pour le autres.

Des chiffres incontestables qui ont considérablement choqués les médecins même si certains représentants des firmes ont critiqué l’étude. Quelques tasses de café au quotidien oui, mais incorporées dans un régime alimentaire sain.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité