Publicité

QUESTION D'ACTU

Toutes causes confondues

Café : boire quatre tasses par jour diminue le risque de mortalité précoce

Une consommation importante de café est associée à un risque diminué de mortalité, notamment chez les personnes âgées de plus de 45 ans.

Café : boire quatre tasses par jour diminue le risque de mortalité précoce wideonet/epictura

  • Publié 29.08.2017 à 13h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Mais quelles sont les réelles vertus du café ? Alors que la science se contredit encore, une nouvelle étude vient relancer le débat et jette un pavé dans la tasse. Les travaux, présentés lors du congrès de l’European Society of Cardiology (ESC), montrent qu’une consommation élevée de café est associée à un risque réduit de mortalité anticipée, toutes causes confondues.

L’étude, menée à l’université de Navarre (Espagne), a porté sur 20 000 participants et suggère que le café peut faire partie d’un régime sain chez des personnes en bonne santé. « Les études précédentes montrent que le café est au contraire associé à une mortalité toutes causes confondues, mais cela n’a pas été investigué dans un pays méditerranéen », expliquent les auteurs.

Risque diminué de 67 % 

L’objectif de ces travaux était donc de déterminer le lien entre la consommation de café et le risque de mortalité au sein d’une population d’âge moyen d’un pays méditerranéen. Les participants étaient âgés de 37 ans en moyenne. Des questionnaires leur ont été transmis sur leur alimentation. Le suivi s’est opéré sur dix ans.


Au cours de l’étude, 337 participants sont décédés. Selon les chercheurs, les personnes qui consommaient au moins quatre tasses de café par jour avaient un risque diminué de 64 % de décéder, quelle que soit la cause du décès, par rapport à celles qui n’en consommaient pas du tout ou presque jamais. Le risque de mort était diminué de 22 % toutes les deux tasses supplémentaires de café. Cette diminution du risque était particulièrement visible chez les personnes âgées de plus de 45 ans.

Toutefois, quelques nuances doivent être apportées à ces conclusions. En effet, certaines études ont montré que les personnes qui buvaient du café avaient tendance à avoir un régime alimentaire plus sain et une activité physique plus régulière. La diminution de risque de mortalité pourrait être davantage liée à ces deux caractéristiques qu’au café lui-même.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité