Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Cancer de la prostate : 3 tasses de café par jour réduisent le risque

Les hommes qui consomment 3 expressos par jour ont un risque de cancer de la prostate réduit de plus de 50 % par rapport aux autres. 

Cancer de la prostate : 3 tasses de café par jour réduisent le risque yacobchuk1/epictura

  • Publié 01.05.2017 à 13h46
  • |
  • Mise à jour le 01.05.2017 à 13h56
  • |
  • |
  • |


Les amateurs de café ont une nouvelle raison de se délecter d’un expresso. Une étude publiée dans  l’International Journal of Cancer suggère que ce café à l’italienne permet de réduire le risque de cancer de la prostate. Une action anti-tumorale de la caféine confirmée en laboratoire.

Les chercheurs de l'IRCCS Neuromed, l’Instituto Dermopatico dell'Immacolata de Rome et l’Institut italien pour la santé ont étudié l’état de santé et l’alimentation de plus de 7 000 hommes pendant 4 ans en moyenne. « En analysant leur consommation de café et l’incidence du cancer de la prostate, nous avons observé une nette réduction du risque de cancer, de 53 %, chez ceux consommant 3 tasses ou plus par jour », explique George Pounis, auteur de l’étude.  

Pour confirmer les bienfaits du café, les chercheurs italiens ont poursuivi leurs travaux en laboratoire. Ils ont testé différents échantillons de café classiques, ou décaféinés, sur des cellules cancéreuses de la prostate. Il apparaît que seulement le premier extrait de café a réussi à ralentir la progression de la tumeur et bloquer l’évolution en métastase. « Ces observations réalisés en laboratoire nous permettent de dire que les bénéfices observés chez les 7 000 participants sont davantage liés à la caféine que les autres substances retrouvées dans le café », relève Maria Benedetta Donati, directrice du laboratoire de médecine translationnelle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une préparation à l'italienne

De son côté Licia Iacoviello, directrice du département d’épidémiologie nutritionnelle, rappelle que ces bons résultats n’ont été observés que chez des Italiens. Or, « ils préparent leur café à l’italienne, autrement dit à haute pression, avec une eau à très haute température et aucun filtre, explique-t-elle. Cette méthode différente de celles utilisées dans le reste du monde permet de garder une concentration importante de substances bioactives ». Le mode de préparation aurait donc toute son importance.

Ces effets protecteurs contre le cancer ont déjà été observés pour d’autres types de cancers. L’an dernier, une étude de l’université de Californie du Sud (USC) a montré que le risque de développer un cancer colorectal est réduit de 26 % à partir d’une tasse par jour. Après deux tasses et demie, le risque pouvait même être divisé de moitié. Mais cette fois, les bénéfices ont été observés quel que soit la quantité de caféine contenue dans le café, ce qui suggère que d’autres composés dans le breuvage, tels que les polyphénols, peuvent lutter contre les cellules cancéreuses.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité