Publicité

QUESTION D'ACTU

Analyse de la littérature

Café : se limiter à 4 tasses pour éviter les méfaits

Des chercheurs américains ont déterminé qu'il faut éviter de consommer plus de 4 tasses de café par jour. La quantité varie en fonction de l'âge ou pour les femmes enceintes.

Café : se limiter à 4 tasses pour éviter les méfaits ikostudio/Epictura

  • Publié 24.04.2017 à 12h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Le café est l’un des piliers de nos sociétés. Difficile de se le cacher, il est bu partout dans le monde, (presque) à chaque heure du jour, ou de la nuit par certains, parfois en grandes quantités. Une chose est sûre : sa disparition entraînerait une panique mondiale. Heureusement, et contrairement à de nombreuses autres boissons, il dispose de propriétés bénéfiques pour la santé : outre son côté stimulant, de nombreuses études ont montré ses effets protecteurs contre le cancer, le diabète, les maladies hépatiques, certaines maladies neurologiques comme Parkinson, et son influence positive sur le système circulatoire.

Une étude américaine publiée ce vendredi dans la revue Food and Chemical Toxicology s’est intéressée à la limite à partir de laquelle les effets néfastes du café supplantaient ces bénéfices. Et la tâche n’était pas mince, compte-tenu des plus de 10 000 études parues sur le sujet depuis une quinzaine d’années, que les chercheurs se sont amusés à décortiquer. Le résultat de cette méta-analyse est précis : pas plus de 400 mg par jour pour les adultes sains (soit environ 4 tasses), 300 mg par jour pour les femmes enceintes (3 tasses), et un maximum de 2,5 mg par jour et par kilo chez l’enfant et l’adolescent. Non, la caféine n’est pas proscrite chez eux, et un enfant de 20 kg peut en assimiler l’équivalent d’une demi-tasse par jour !

Fidèle aux recommandations officielles

Ces résultats confirment la posture prise par l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) qui avait publié en 2015 une recommandation maximale de 4 tasses par jour. « Un certain nombre d'États membres avaient exprimé des préoccupations quant aux effets nocifs sur la santé de la consommation de caféine - en particulier les maladies cardiovasculaires, les problèmes liés au système nerveux central (par exemple, sommeil interrompu et anxiété), et les risques possibles pour la santé du fœtus chez les femmes enceintes », avait-elle alors déclaré dans un communiqué.

Dans l’étude qu’elle avait menée, l’Efsa s’était aussi intéressée à la consommation de 13 pays européens. Dans sept d’entre eux, notamment au Nord, une partie de la population adulte consomme plus que la dose maximale recommandée. Plus d’un Danois sur trois abuse par exemple de la caféine. Les Pays-Bas (17,6 %) et l’Allemagne (14,6 %) font aussi partie des mauvais élèves, comme la Finlande (14,6 %) et la Belgique (10,4 %). Les Français sont, eux, plus raisonnables, mais 5,8 % d’entre nous dépassent tout de même ces recommandations.

Comme toutes les bonnes choses, il ne faut donc pas en abuser. Mais avec quatre tasses par jour, la marge semble acceptable !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité