Publicité

QUESTION D'ACTU

Transgenre

Un Américain va accoucher en juillet

 Trystan Reese attend un garçon. Né femme, il est devenu un homme mais à gardé son utérus.

Un Américain va accoucher en juillet Trystan Reese/Facebook

  • Publié 10.06.2017 à 08h47
  • |
  • |
  • |
  • |


« Au fur et à mesure que la grossesse avançait, il est devenu de plus en plus évident que ce n’était pas seulement un homme avec un ventre à bière ». Biff Chaplow, un américain de Portland, va en effet avoir un enfant avec un homme.

Son compagnon depuis 7 ans, Trystan Reese, en est à 8 mois de grossesse. Né femme, il est aujourd’hui, à 34 ans, officiellement un homme, même en ayant gardé ses organes génitaux féminins. Il a juste subi un traitement hormonal, et quelques modifications physiques.

« Je pense que mon corps est extraordinaire, explique-t-il dans une vidéo postée sur son compte Facebook. J’ai l’impression que c’est une chance d’être né avec ce corps, et j’ai fait les changements nécessaires pour pouvoir continuer à vivre avec ».

 

 

Une grossesse sous surveillance 

En conservant son utérus, il a préservé ses chances de porter un enfant. La grossesse a cependant nécessité une préparation. Plusieurs mois avant de tomber enceint, il a dû interrompre son traitement hormonal, et a été placé sous une surveillance médicale stricte.

« Nous avons rencontré la meilleure équipe médicale que nous avons pu trouver, afin de savoir si c’était sûr », explique Trystan Reese. Et jusqu’à présent, en dehors des envies d’homme enceint et des brûlures d’estomac, rien de spécial à signaler.

« Rien d’extraordinaire pour une grossesse, ajoute-t-il. C’est juste dur pour le corps, et je n’ai pas été le partenaire et parent idéal parce que je n’ai pas autant d’énergie. »

Le regard des autres

Le couple est déjà parent de deux enfants : en 2011, ils avaient adopté le neveu et la nièce de Biff Chaplow. Ils attendent avec impatience d’être grand frère et grande sœur.

Mais cette grossesse ne plaît pas à tout le monde. « Derrière le voile de l’anonymat, certaines personnes se sentent pousser des ailes, et nous disent ce qui est censé nous arriver, à nous et à nos enfants, regrette Trystan Reese. Quand vous décidez d’avoir un enfant, c’est surtout pour voir plus d’amour dans le monde, et ça n’est pas évident de se voir rappeler à quel point ça sera difficile. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité