>
>
Otite aiguë de l’enfant : l’antibiothérapie n’est pas systématique

Otite aiguë de l’enfant : l’antibiothérapie n’est pas systématique

Publié le 23.09.2016
Mots-clés :
Otite aiguë de l’enfant : l’antibiothérapie n’est pas systématique
©123RF-Marina Sokolova

L’otite aiguë de l’enfant est une inflammation douloureuse de l’oreille moyenne. Elle survient dans les suites d’une rhinopharyngite et se manifeste par une douleur et de la fièvre. Elle guérit spontanément en quelques jours dans la majorité des cas mais un traitement antibiotique est parfois nécessaire.

Otite aiguë de l’enfant : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
L’oreille comporte trois parties distinctes : l’oreille externe, moyenne et interne. Une otite moyenne touche le tympan et la caisse du tympan.
La trompe d’Eustache relie l’oreille moyenne à l’arrière de la gorge.
Une otorrhée est un écoulement de pus par le conduit auditif externe.
Un aérateur ou drain transtympanique est communément appelé yoyo ou diabolo.

Qu'est-ce qu’une otite aiguë de l’enfant ?

L’otite est une inflammation qui touche l’oreille moyenne de l’enfant dans la grande majorité des cas. L’oreille comporte trois parties distinctes : l’oreille externe, moyenne et interne. L’oreille externe comprend le conduit auditif qui débute au pavillon et va jusqu’au tympan. L’oreille moyenne est la petite cavité située derrière le tympan dans laquelle sont situés les trois osselets. Enfin, l’oreille interne contient l'organe de l'ouïe, la cochlée, ainsi que le système vestibulaire, organe de l’équilibre.
L’inflammation de l’oreille moyenne produit un liquide qui normalement s’écoule dans la trompe d’Eustache et l’arrière-gorge. Lorsqu’il ne peut pas s’évacuer normalement, il s’accumule dans l’oreille moyenne, provoquant une douleur et une baisse de l’audition. Une infection par un virus ou une bactérie peut alors survenir, majorant la douleur et entraînant de la fièvre.
Plus rare chez l’enfant, l’otite de l’oreille externe survient quand une infection touche le conduit auditif. Cette forme d’otite est favorisée par la pratique de la natation.

Quelles sont les causes ?

Dans la plupart des cas, les otites surviennent chez les enfants après une infection des voies respiratoires supérieures, une rhinopharyngite.
Les bactéries ou les virus peuvent alors passer par la trompe d’Eustache et se propager dans l’oreille moyenne. Près de 90 % des otites sont causées par des virus. Mais face à une otite moyenne aiguë ou collectée, les bactéries sont responsables dans 100 % des cas avec 2 germes prépondérants, Hemophilus influenzae (50 % entre 6 mois et 36 mois, dont 45 % sécrètent une enzyme de résistance aux pénicillines (une « bêtalactamase »), et dans environ 40 % des cas un pneumocoque, ou Streptococcus pneumoniae, dont 40 % à 60 % ont une sensibilité diminuée à la pénicilline.
Les otites moyennes aiguës se développent à partir du liquide qui est présent dans l’oreille interne et qui peut devenir purulent. Parfois, le tympan se perfore et le pus s’écoule par le conduit auditif externe.
Chez les enfants, la trompe d’Eustache est fine avec une position qui favorise la rétention de liquide dans l’oreille interne et donc les infections. Chez les nourrissons, le système immunitaire n’est pas encore mature et ne lutte pas efficacement contre les infections.
L’otite est plus fréquente chez les enfants qui fréquentent les collectivités, ainsi que pendant la saison froide.
Enfin, certains facteurs comme la présence d’une allergie, le tabagisme passif et l’hypertrophie des végétations adénoïdes (les végétations) prédisposent aux otites.

DIAGNOSTIC >>
Sur le même sujet :
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit