• CONTACT
Publicité

MIEUX VIVRE

100% santé

Les prothèses auditives 100% santé sont de bonne qualité selon l'UFC-Que Choisir

Les prothèses auditives proposées dans le cadre de la réforme “100% santé” sont de qualité équivalentes aux prothèses classiques, pour un prix moindre et répondent donc aux demandes du gouvernement, selon l’association UFC-Que Choisir.

Les prothèses auditives 100% santé sont de bonne qualité selon l'UFC-Que Choisir AlexRaths/iStock

  • Publié le 20.02.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans le cadre de sa réforme 100% santé, le gouvernement a promis de proposer des prothèses auditives à plus faible coût sans que cela ne se ressente sur la qualité. Selon l'UFC-Que Choisir, le contrat est rempli. Actuellement, après remboursement de la Sécurité sociale et de la mutuelle, le reste à charge pour une paire s'élève en moyenne à 1 400€. Grâce à la réforme, des prothèses seront bientôt disponibles à 750€, puis gratuites l'an prochain.

Attention aux discours dissuasifs pour acheter des prothèses plus chères

L’UFC-Que Choisir s’est dit satisfait de la qualité des nouvelles prothèses auditives. L'association des consommateurs a testé en laboratoire sept paires de ces prothèses. Ils ont testé “le fonctionnement des audioprothèses, à la fois dans un environnement calme, de conversations classiques, mais également dans des situations où les appareils sont plus mis à contribution, à savoir un voyage en voiture avec le bruit de l'automobile et une conversation au restaurant”, a décrit Mathieu Escot, directeur adjoint à l’action politique l'UFC-Que Choisir, au micro de Franceinfo.

Le “reste à charge zéro” voulu par Emmanuel Macron pour les soins dentaires, optiques et auditifs, est ici respecté. Il reste désormais à “s’assurer que les professionnels jouent le jeu de la réforme et proposent, sans les dénigrer, les prothèses 100 % santé”, observe l’association de défense des consommateurs. UFC-Que Choisir alerte les consommateurs sur les potentiels discours dissuasifs des professionnels qui pourraient les orienter vers des prothèses plus chères. L’association pointe le “manque d’indépendance d’une partie des audioprothésistes vis-à-vis des fabricants”, pour mettre en garde les consommateurs. Quant aux pouvoirs publics, ils devront “redoubler de vigilance” et mener “des contrôles pour s’assurer que le devoir de conseil et de loyauté des professionnels vis-à-vis de leurs patients prévaut.”

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité