• CONTACT
Publicité

MIEUX VIVRE

la chronique du Docteur Lemoine

Thé ou café ? Question de goût, pas de médecine !

Du café à volonté... Du thé toute la journée... Vous êtes nombreux à être accro à l'un ou l'autre de ces breuvages... Lequel est le meilleur ? Selon les médecins, la consommation modérée de café a plus de chances de vous procurer une bonne santé que de lui nuire. Le thé vert, lui, nous empêche de rouiller !

Thé ou café ? Question de goût, pas de médecine ! a_crotty / iStock

  • Publié le 15.01.2020 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le café a longtemps divisé les médecins. Ainsi, s’il éclaircit les idées, aiguise la perception, stimule la mémoire, accélère l’activité du cerveau, diminue la fatigue et la somnolence, on regroupe sous le mot de caféisme un ensemble de désordres causés par l’absorption de trop fortes doses : l’insomnie, la nervosité, l’irritabilité, l’anxiété et les troubles du rythme de notre cœur.

Toutes ces manifestations - bonnes ou mauvaises - sont dues à la caféine qui est une substance qui excite notre système nerveux, facilitant ainsi le travail intellectuel. Mais elle agit également sur notre circulation sanguine en augmentant le rythme et l’amplitude des contractions cardiaques, en dilatant les vaisseaux. La caféine permet également d’éliminer plus fortement. Tous les buveurs de café connaissent bien les effets diurétiques ou sur l’intestin ! Avec 3 à 4 tasses quotidiennes, votre santé n’en fera pas les frais, bien au contraire. Hormis pour les femmes enceintes et celles qui sont particulièrement à risque de fractures dues à leur ostéoporose.
Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont réalisé une analyse combinée de plus de 200 études : ils constatent que boire trois à quatre tasses de café par jour réduirait le risque de décès et de maladie cardiaque.
Sa consommation raisonnable est également associée à un risque plus faible de certains cancers, de diabète, de maladies du foie et de démence. Les chercheurs en vantent même les bienfaits face à la maladie de Parkinson, la dépression et la maladie d'Alzheimer. En résumé, la consommation modérée de café a plus de chances de vous procurer une bonne santé que de lui nuire. 

Quelles sont les bonnes doses à consommer quotidiennement ?

Pour ceux qui se méfient du café, il existe des règles de consommation très précises :

-       Pour une femme, on estime qu’il ne faut pas dépasser 300 mg (4 cafés) par jour ; 400 mg pour les hommes, soit 6 cafés.

-       La dépendance physique commence théoriquement au dessus de ces 6 cafés quotidiens.

-       Les véritables problèmes commencent avec certitude à partir de 900 mg de caféine par jour, ce qui représente - selon les cafés - une consommation de 10 à 15 tasses.

Pour les médecins, le café est contre-indiqué chez les personnes atteintes de maladies des artères coronaires, de goutte ou du foie, et proscrit de façon générale pendant le tout jeune âge et la grossesse.

Pour les enfants de moins de 12 ans, il ne faut pas dépasser plus de 2,5 milligrammes par kilo de poids (soit 100 milligrammes pour un enfant de 40 kilos) ; précisions :  une tasse d’"Expresso"  représente 77 mg ; un petit café classique dans un Fast Food, 110 mg ;  mais on consomme 137 mg de caféine dans un litre de Cola et 240 mg dans la même quantité de boisson à base de « sang de taureau » !…

Et le thé ?

Il y a autant de caféine dans le café que dans le thé, mais ce dernier contient également une substance qui neutralise une partie des effets. C’est pourquoi depuis quelques années, une boisson de ce type ne cesse de progresser. Il s’agit du thé vert qui était peu consommé dans notre pays jusqu’à ce que les phytothérapeutes – les médecins qui s’intéressent particulièrement aux plantes – se mettent à le prescrire au nom de sa qualité supérieure à celle du café sans les effets indésirables et en se retranchant derrière de nombreuses études – en particulier chinoises – mettant en évidence le nombre moins élevé de cancers et de maladies cardiaques dans les populations consommant massivement ce type de boissons. Est-ce qu’il s’agit là exclusivement des effets du thé vert ? C’est impossible de l’affirmer, comme peuvent le faire certains médecins, tant les modes de vie sont différents entre les populations du globe, mais il est incontestable qu’à défaut d’affirmer les bienfaits, les inconvénients ne sont pas plus démontrés. De nombreux travaux sont en cours pour tenter de prouver que le secret de la jeunesse éternelle se trouve probablement dans l’arrêt de l’oxydation de nos cellules – une sorte de procédé de rouille – d’où le recours à un maximum d’antioxydants naturels au premier rang desquels se situent deux stars : la vitamine E et le thé vert.

Docteur Jean-François Lemoine

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité