Publicité

MIEUX VIVRE

Chaîne VYV Fréquence Médicale : Vous êtes votre meilleur psy !

5 millions de Français sont anxieux : à partir de quand faut-il s’inquiéter ?

Souffrir d’anxiété c’est parfois souffrir de vraies maladies, comme les obsessions, les tics, les phobies ou les troubles paniques. Là, pas d’hésitation, le problème est évident et le traitement classique. Ce qui n’est pas le cas de l’anxiété banale dont souffre 5 millions de Français.

5 millions de Français sont anxieux : à partir de quand faut-il s’inquiéter ? Victor_Tongdee/iStock

  • Publié 11.08.2018 à 22h00
  • |
  • |
  • |
  • |


On dit qu’il n’y a pas de créativité sans anxiété et, que sans elle, on aurait pu être privé de Schumann, Gide ou Michael Jackson… Mais pour quelques heureux élus qui trouvent dans le succès le juste retour de leur malaise, il y a 5 millions de Français pour qui le symptôme est beaucoup moins drôle et productif.

Le problème est que dans la forme banale de l’anxiété, personne n’ose parler de symptôme. Ce serait même la rançon de la vie moderne. Or, "avoir les boules", "se faire prendre aux tripes" ou encore "avoir l’estomac noué", cela peut très bien se transformer en maladie. On ne parle plus alors de caractère anxieux mais de maladie anxieuse.

L’anxiété ne doit pas devenir souffrance

Il faut savoir que dès que l’anxiété devient souffrance, elle doit être étudiée et, bien évidemment, traitée. Faut-il alors consulter un psychiatre ? Pas forcément, car le généraliste est souvent l’interlocuteur privilégié qui vous connaît le mieux, mais qui n’a peut-être pas eu le temps de sentir le malaise. En lui exprimant, il pourra juger du degré de sévérité et décider lui-même de se faire aider ou pas par un spécialiste.

Le traitement est efficace dans près de 90 % des cas, ce que ne peuvent pas dire tous les secteurs de la médecine. Ce traitement s’appuie sur l’analyse soigneuse de l’anxiété pour retrouver les causes déclenchantes réelles, souvent mal appréciées, et surtout prévenir les attaques de panique. Et puis, il y a les médicaments, les tranquillisants lorsque la souffrance est trop forte, les antidépresseurs dans certaines formes, en particulier de phobies et les bêtabloquants pour le trac d’un examen ou d’un entretien. En aucun cas, il ne s’agira de traitements longs, quasi instantanés pour les bêtabloquants, six mois maximum pour les antidépresseurs et quelques semaines pour les tranquillisants.

Pour en savoir plus : Vous êtes votre meilleur psy !

Une émission de la chaîne VYV Fréquence Médicale

Un titre un peu surprenant, mais qui est celui du dernier ouvrage du Professeur Antoine Pelissolo.

Il est probable que la lecture, ou du moins le conseil à son recours, puisse rendre bien des services à ceux qui regarderont cette émission et ne savent pas vraiment que faire devant le stress, l’insomnie, la timidité, le besoin de tout vérifier, la jalousie, l’hypocondrie, les addictions de tout type, ou tout simplement la peur de l’avion… Une belle tranche de personnalités, de phobies, d’angoisses et de blocages.

Antoine Pelissolo ratisse très large, mais c’est un psychiatre très talentueux. Son discours est un doux mélange de problèmes de vie en hésitant sans cesse entre ce qui est une normalité un peu exagérée et des pathologies naissantes.

Avec une constante : chacun des problèmes évoqués dans ce livre a des conséquences sur la qualité de vie des patients et de ceux qui les supportent. Antoine Pelissolo déclare aussi que l’on peut les corriger ; et donne des recettes très pratiques. Alors, comme il le dit dans la préface de son livre, cette émission  sera une émission précieuse pour aider ceux qui souffrent et leurs proches.

Retrouvez toutes les émissions de la chaîne VYV Fréquence Médicale :

https://www.youtube.com/channel/UCtNyuN_HFlNYO0-gqXwhLTg/playlists

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité