• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Obésité : un surpoids qui tourne mal et qui peut se compliquer

Obésité : un surpoids qui tourne mal et qui peut se compliquer

Obésité : un surpoids qui tourne mal et qui peut se compliquer
© 123RF-Kurhan

Obésité : DIAGNOSTIC

Comment fait-on le diagnostic ?

Il est fait par le calcul de l'indice de masse corporelle (IMC). Il se calcule simplement en divisant le poids par la taille au carré. Par exemple, pour une personne qui pèse 85 kg et mesure 1m75, l'IMC est égal à 85 : (1,75 x 1,75) = 27,8
Interprétation de l'IMC :
Poids normal pour un IMC compris entre 18,5 et 25
Surpoids pour un IMC compris entre 25 et 30
Obésité pour un IMC supérieur à 30
On parle d'obésité morbide pour un IMC au-delà de 40
La mesure du tour de taille est aussi un paramètre utile et facile à réaliser. Il reflète la quantité de graisse abdominale. Un tour de taille trop important est le témoin d'une forte masse grasse à l'intérieur de l'abdomen et autour des organes. Elle prédispose à l'hypercholestérolémie, au diabète, à l'hypertension artérielle, et donc à la survenue de maladies cardiovasculaires.
Le tour de taille se mesure en plaçant un mètre de couturière sur la peau nue horizontalement à l'endroit du plus petit périmètre entre le nombril et les dernières côtes.
Le tour de taille est élevé s'il est supérieur à 94 cm chez l'homme et 80 cm chez la femme. Au-dessus de ces chiffres, il est recommandé de consulter le médecin-traitant.

Quelles sont les complications ?

Les principales et les plus graves sont les complications cardiovasculaires : hypertension artérielle, maladie coronaire, accident vasculaire cérébral.
Les personnes obèses sont également sujettes au diabète de type 2 et au syndrome d'apnées du sommeil, ces deux affections provoquant aussi des complications cardio-vasculaires.
Elles sont aussi à risque plus élevé de cancer, principalement du côlon et du sein.
Moins connus, il faut y ajouter les problèmes articulaires. Les articulations qui portent le poids du corps sont évidemment celles qui souffrent le plus. Hanches, genoux et chevilles s'usent avec les années et sont souvent gagnés par l'arthrose en cas de kilos en excès. Mais les rhumatologues qui étudient cette maladie ont fait une constatation surprenante : chez les personnes obèses, l'arthrose touche aussi les petites articulations comme celles des doigts qui pourtant ne supportent pas plus de charge que chez les gens de corpulence normale. L'explication de ce phénomène se trouve dans le tissu graisseux où des cellules, les adipocytes, sécrètent des substances qui vont aller détruire le cartilage.
D'autres articulations supportent mal l'excès de poids, celles du bas de la colonne vertébrale. Les disques intervertébraux sont surmenés, ils s'usent et sont à l'origine de lombalgies chroniques.
En plus des considérations esthétiques, il existe donc beaucoup de raisons de perdre les kilos en trop.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité