>
>
Maladie de Lyme : une infection bactérienne difficile à diagnostiquer
Maladie de Lyme : une infection bactérienne difficile à diagnostiquer
Publié le 18.06.2018
Maladie de Lyme : une infection bactérienne difficile à diagnostiquer

Maladie de Lyme : PREVENTION

Comment prévenir la maladie de Lyme ?

La meilleure façon de se protéger de la maladie de Lyme consiste à éviter les morsures de tiques.
Lors d’une promenade dans les zones boisées ou envahies par la végétation, du printemps à l’automne, il vaut mieux porter des chaussures fermées, des pantalons et des chandails à manches longues. Il peut même être conseillé de rentrer les jambes de pantalon dans les chaussettes dans les zones où la maladie de Lyme sévit tout particulièrement. Dans ces circonstances, il peut même être nécessaire d’utiliser un insectifuge à appliquer sur la peau découverte.
Il est généralement conseillé de porter des vêtements de couleur claire afin de repérer les tiques plus facilement et de les faire tomber avant qu’elles ne pénètrent sous les vêtements.
Les tiques se fixent à la peau mais leur élimination dans les 24 à 36 heures prévient habituellement l'infection. Il faut donc effectuer des inspections sur le corps des enfants et des chiens à la recherche de tiques après une promenade en forêt. La prise d’une douche ou d’un bain après la sortie est une bonne manière de le faire.
Lorsqu’une tique est fixée sur la peau, il convient de la retirer prudemment en retirant en même temps la tête qui peut être infectée. Deux méthodes sont couramment utilisées pour retirer la tique avec sa tête : La première est de se servir d'un tire-tique. La deuxième méthode est de se servir de pinces propres pour attraper la tête le plus près possible de la peau, sans comprimer l'abdomen, et de retirer ensuite la tique entière. Il faut ensuite nettoyer le site de la morsure avec de l'eau et du savon ou de l'alcool ou du désinfectant. Si la tête de la tique se sépare et reste dans la peau, il faut essayer de la retirer à l'aide des pinces.

Comment réduire la présence des tiques près de sa maison ?

Pour empêcher les tiques de s'établir près des maisons d'habitation (si elle sont situées près d’une zone sauvage ou d’un bois), il est conseillé de tondre régulièrement la pelouse et d’entretenir la cour. Il faut aussi retirer les feuilles mortes, les broussailles et les mauvaises herbes en bordure de la pelouse et près des murs de pierre.
Il faut empêcher l'activité des rongeurs en nettoyant et en scellant les murs de pierre et les petites ouvertures autour de la maison.
Il faut empêcher les animaux domestiques, et particulièrement les chiens, d'aller dans les bois et mettre éventuellement des répulsifs à tiques sur les animaux domestiques.
Il faut disposer les balançoires et les carrés de sable des enfants à distance des terrains boisés. Il en est de même pour les réserves à bois.
Les terrasses en pierre ou en béton sont à privilégier dans les zones d’endémie.

<< CONSULTATION
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :