Publicité

MIEUX VIVRE

Enquête auprès de 1000 femmes

Les Françaises ignorent les risques de la grossesse

Les femmes enceintes voient la vie en rose et méconnaissent les risques de la grossesse. Selon un sondage Opinion Way réalisé auprès de 1000 femmes, un quart d'entre elles serait même prêtes à renoncer à des soins pour des raisons financières. 

Les Françaises ignorent les risques de la grossesse SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 04.06.2013 à 14h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Quelle perception les femmes françaises ont-elle de la grossesse ? C'est toute la question à laquelle a voulu répondre la Fondation PremUp, qui intervient sur la prévention du handicap à la naissance. Elle dévoile ce mardi 4 juin les résultats d'une enquête inédite réalisée par Opinion Way auprès de 1000 femmes, dans le but d'évaluer leurs connaissances sur les grossesses pathologiques et les risques encourus. Et ce qui ressort de ce sondage, c'est la profonde méconnaissance des différents aspects de la grossesse.

 

Tout d'abord, près d'1/3 des femmes ayant déjà été enceintes ont eu des complications au cours de leur grossesse. Une réalité que les Françaises ont du mal à percevoir puisque pour 62% des interrogées, cette période n'est pas considérée comme à risque. 

Par ailleurs, ce sondage dévoile un autre constat qui peut inquiéter. Pour près d'1 femme sur 2, les grossesses pathologiques ont diminué depuis 10 ans et 65% les estiment à 10% et moins. Une perception là encore erronée, puisque dans les faits environ 20% des grossesses chaque année comportent un risque pour la mère ou l'enfant. Mais ce qui semble le plus alarmant dans ce sondage, c'est que 27% des répondantes seraient prêtes à renoncer à certains soins pendant leur grossesse pour des raisons financières. Une absence de suivi médical pour ces femmes enceintes confirmé par un autre chiffre : seulement 39% des femmes interrogées déclarent avoir reçu au moins une fois dans leur vie des conseils de leur médecin ou sage-femme.

 

Enfin, une note positive tout de même dans cette enquête, les femmes françaises semblent avoir bien identifié les facteurs de risques lors d'une grossesse. Pour 32% d'entre elles, les conduites à risque en sont la première cause (tabac, alcool, prise de médicaments...) suivies par les grossesses tardives survenus après 40 ans (15%). Pourtant, même si elles connaissent les conduites à risque, les femmes françaises continuent de se mettre en danger. En effet, selon l'enquête nationale 2013 sur la consommation de substances psychoactives, 24% des femmes enceintes françaises déclarent fumer quotidiennement. C'est deux fois plus que la moyenne européenne.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité