Publicité

MIEUX VIVRE

Cancer du sein

Les bénéfices de la mammographie après 75 ans

Une étude américaine révèle que les femmes de plus de 75 ans qui n'ont pas fait régulièrement de mammographies s'exposeraient à un risque de mortalité plus élevé.

Les bénéfices de la mammographie après 75 ans SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié le 08.04.2013 à 13h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les femmes de plus de 75 ans qui ne feraient pas régulièrement des dépistages du cancer du sein s'exposeraient à une mortalité plus élevée en cas de diagnostic d'un cancer. C'est ce que montre une étude américaine présentée au congrès de l'American Association for Cancer Research (AACR) qui se tient à Washington du 6 au 10 avril.

 

Le Pr Michael Simon, spécialiste au Barbara Ann Karmanos Cancer Institute à Detroit (Michigan), a analysé des données portant sur 8.663 femmes de la Women's Health Initiative (WHI) ayant eu un diagnostic de cancer du sein. Dans l'analyse, les chercheurs ont trouvé qu'un intervalle plus long entre la dernière mammographie et le diagnostic était associé à un risque significativement accru de mortalité par cancer du sein chez les femmes âgées de 75 ans et plus au moment du diagnostic.

Pour preuve, ces femmes âgées ayant eu un intervalle de cinq ans et plus entre la dernière mammographie et le diagnostic ou celles qui n'avaient jamais eu de mammographie avaient un risque trois fois plus élevé de décès par cancer du sein que celles dont l'intervalle était de six mois à un an. Ces relations n'ont pas été retrouvées chez les femmes plus jeunes.


« Je ne sais pas bien pourquoi nous voyons ces résultats particulièrement chez les femmes âgées. Les tumeurs de femmes plus jeunes sont plus à risque d'être un peu plus défavorables globalement. Il est possible que ces différences soient liées à une nature plus agressive de tumeurs que chez les femmes plus jeunes. D'autres explications peuvent provenir de traitements différents ou d'informations qui ne sont pas disponibles dans cette cohorte », commente le Pr Simon.

Selon lui, les médecins doivent discuter des risques et des bénéfices de la mammographie avec les femmes âgées et les encourager à continuer le dépistage. L'équipe du Pr Simon propose par exemple de poursuivre des mammographies régulières tous les ans ou tous les deux ans. « Mais, comme pour les femmes plus jeunes, cela doit être envisagé en fonction de l'état de santé général de chaque femme individuellement », conclut l'étude. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité