Publicité

MIEUX VIVRE

A cinq ans

Cancer du sein: 1 femme sur 2 suit mal son traitement

49% des femmes atteintes d'un cancer du sein ne suivraient pas correctement leur traitement. La conséquence, un risque accru de décès de 20 % en raison des récidives.

Cancer du sein: 1 femme sur 2 suit mal son traitement DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 25.03.2013 à 19h13
  • |
  • |
  • |
  • |


1 femme sur 2 atteinte d'un cancer du sein ne suivrait pas correctement son traitement. Cette étude, parue dans le British Journal of Cancer, montre qu'au fil des années, ces patientes  sont de plus en plus nombreuses à interrompre leur hormonothérapie généralement prescrite sur cinq ans.

Les chercheurs des universités de Dundee et de Glasgow ont mené une étude rétrospective de cohorte  auprès de 3 361 patientes qui avaient eu un diagnostic de cancer du sein entre 1993 et 2008 pour tenter d'évaluer, d'une part, leurs prescriptions, et, d'autre part, leur observance du traitement. Ainsi, 85% des participantes avaient reçu du tamoxifène , et 15% des inhibiteurs de l'aromatase. 36% d'entre elles sont décédées durant l'étude.


Alors que 90 % suivaient leur traitement correctement la première année, elles n'étaient plus que 82 % la deuxième année, 77 % la troisième année, et seulement 51 % la cinquième année. Un abandon qui n'est pas sans conséquence. D'après les chercheurs, celles qui ont abandonné leur traitement hormonal avant la fin ont eu un risque accru de décès de 20 %, en raison de la probabilité  importante de récidive dans le cancer du sein.
Les effets secondaires de ces médicaments, parfois difficiles à supporter, peuvent expliquer les motivation des femmes qui interrompent leur traitement. Certaines femmes souffrent par exemple de bouffées de chaleur importantes, de sueurs et de nausées. Elles déplorent aussi une importante prise de poids.
Une étude publiée dans The Lancet le 5 décembre 2012 avait déjà suggéré l'intérêt de traitements prolongés. En effet, d'après ces chercheurs de l'université d'Oxford, les décès par cancer du sein seraient réduits de moitié avec un traitement de 10 ans de tamoxifène, alors qu'un traitement classique sur 5 an serait moins efficace.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité