• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancérologie

Témoignage : «Ma chienne m'a détecté un cancer du sein»

En Angleterre, la propriétaire d’une chienne est persuadée que son animal l’a alerté de son cancer du sein plusieurs semaines avant qu’elle ne perçoive la tumeur. 

Témoignage : \ Sviatlana Barchan/istock

  • Publié le 03.04.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le cancer du sein se développe généralement dans les parties externes de la glande mammaire, à proximité de l’aisselle.
  • Selon la Fédération des producteurs d’aliments pour chiens, chats, oiseaux, poissons et petits mammifères (Facco), 50,5 % des foyers français possèdent au moins un animal

Près de 60 000 cancers du sein ont été dépistés en 2018, selon l'Institut national du cancer, qui est le plus fréquent chez les femmes. Entre 2010 et 2018, le nombre de décès liés à cette maladie était en baisse de 1,6 % par an, notamment grâce aux campagnes de dépistage. En effet, d’après le site de l’Assurance maladie, il y aurait 99 % de survie à cinq ans pour un cancer du sein détecté à un stade précoce contre seulement 26 % lorsqu’il est diagnostiqué à un stade tardif. Le dépistage reste donc un enjeu de santé publique majeur car il permet d’augmenter les chances de guérison…

Des câlins pour prévenir sa maîtresse

Bien loin des dépistages classiques réalisés par des professionnels de santé, une patiente anglaise est persuadée que c’est sa chienne qui a découvert sa pathologie ! En 2018, Tanya Hibberd et son mari rentrent de vacances. Dès lors, Sapphire, son husky, lui fait de nombreux câlins et pose régulièrement sa patte sur la poitrine de sa maîtresse. 

“J’ai cru que c’était un kyste”

Ne cherchant pas spécialement à interpréter l’attitude de sa chienne, ce n’est que quatre semaines plus tard que Tanya comprend… Au moment où elle découvre une grosseur au niveau de l’un de ses seins. “J’ai cru que c’était un kyste au début, a-t-elle expliqué au Daily Mirror. J’ai demandé à mon mari de me palper et il m’a dit d’aller voir un docteur”

Tanya était atteinte d’un cancer du sein triple négatif

Elle consulte et le diagnostic tombe rapidement : elle est atteinte d’un cancer du sein triple négatif, c’est-à-dire l’une des formes les plus agressives. Elle démarre les séances de chimiothérapie… Au bout de cinq semaines, le volume de la tumeur avait diminué.  Elle a ensuite suivi vingt séances de radiothérapie. Finalement, en juillet 2019, elle était guérie. 

“Quelle chienne intelligente”

Pendant le traitement, “Sapphire continuait de s’allonger à mes côtés et si j’allais vraiment mal, elle se mettait sous les couvertures avec moi, ce qui est inhabituel pour un husky”, confie Tanya. Nous disons à tout le monde qu’elle a senti mon cancer. Quand j’ai découvert ma grosseur, j’ai pensé “Quelle chienne intelligente !” Peut-être que je l’aurais détecté moi-même mais je ne sais pas. J’avais déjà vérifié trois ou quatre semaines avant et j’aurais probablement recommencé quelques semaines après. Mais étant donné le type de cancer que j’avais, ça aurait peut-être été trop tard. (...) Sapphire est vraiment spéciale et elle le sera toujours dans mon cœur. Je pense qu’elle m’a sauvé la vie”.

Les animaux améliorent la santé mentale

Ce n’est pas la première fois que le rôle crucial des animaux est mis en avant. Selon une étude publiée dans la revue PLOS One en décembre 2021, le fait d’avoir un chien améliorerait la santé mentale de leurs propriétaires, notamment durant les confinements dus à la Covid-19. D’autres travaux, publiés dans la revue Anthrozoös, expliquaient que faire des câlins à son animal de compagnie participait au bien-être psychologique en diminuant le stress. Autant d’arguments qui pourraient vous convaincre d’adopter prochainement une petite boule de poils !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES