• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pfizer, Moderna, BioNTech...

Covid-19 : les femmes enceintes boudent la vaccination

Au 6 janvier, près de 30% des femmes enceintes n’avaient reçu qu’une seule dose de vaccin contre la Covid-19. 

Covid-19 : les femmes enceintes boudent la vaccination Marina Demidiuk/ISTOCK


  • Publié le 21.02.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis juillet 2021, la vaccination est recommandée aux femmes enceintes dès le premier trimestre de grossesse.
  • Le taux de non-vaccination est plus élevé pour les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse.

Plus de 53 millions de personnes ont un schéma vaccinal complet en France, selon un point du ministère de la santé, paru le 19 février 2022. Parmi celles n’ayant reçu qu’une ou aucune dose, les femmes enceintes sont nombreuses. Selon une étude du groupement d’intérêt scientifique EPI-PHARE, un dispositif de l’Assurance maladie et de l’Agence nationale de sécurité du médicament, elles sont sous-vaccinées par rapport au reste de la population. 

Des taux de vaccination différents selon le trimestre 

Au 6 janvier, 29,8% des femmes enceintes n’avaient reçu aucune dose de vaccin, et 39,4% n’avait reçu qu’une seule dose. "Le taux de femmes enceintes n’ayant reçu aucune dose de vaccin diffère selon le trimestre de grossesse : il est bien plus important pour les femmes dans leur dernier trimestre de grossesse (41,7 %) que pour celles dans leur premier trimestre de grossesse (21,0 %) ou dans le deuxième (26,8 %)", précise le document. Cela peut s’expliquer par l’évolution des recommandations : la vaccination est conseillée dès le premier trimestre de grossesse depuis cet été. 

Moins de vaccinées parmi les jeunes femmes

Le rapport pointe une autre spécificité : plus les femmes enceintes sont jeunes, plus la probabilité qu’elles ne soient pas vaccinées est élevée. 41,3 % chez les 15-24 ans n’ont reçu aucune dose de vaccin. Le lieu de vie et la situation socio-économique sont aussi corrélés à la vaccination.  34,3 % des femmes qui résident dans les communes les plus défavorisées ne sont pas vaccinées contre 21,9 % des femmes enceintes résidant dans des communes les plus favorisées. Les régions ultramarines, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Corse sont celles où le taux de femmes enceintes non-vaccinées est le plus élevé. 

Une campagne d’information pour les femmes enceintes

"Les études disponibles n’ont pas montré de conséquences des vaccins à ARNm sur le déroulement de la grossesse, rappelle le communiqué. En revanche, des cas de forme sévère de Covid-19 chez des femmes enceintes non-vaccinées ont été rapportés, en France et ailleurs, certains entraînant des séjours en soins critiques, avec intubations trachéales et décès de la mère durant la grossesse." Pour sensibiliser les femmes enceintes à la nécessite de la vaccination, l’Assurance maladie et l’Etat ont décidé de renforcer la campagne d’information, tout en sensibilisant les professionnels de santé à cette problématique. Depuis l’été 2021, des notifications sont envoyées par l’Assurance maladie aux femmes enceintes pour les inviter à se faire vacciner. "En complément, des courriers seront adressés à 21 000 assurées n’ayant pas de compte ameli, qui se trouvent entre leur 4e et 7e mois de grossesse", précise l’Assurance maladie. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES