• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

3ème dose

Moderna pour les plus de 30 ans : quelle différence avec le vaccin Pfizer ?

Depuis quelques jours, de nombreux Français ont découvert qu’ils ne recevraient pas le vaccin Pfizer, comme prévu, mais celui de Moderna pour la troisième dose. Certains ont également constaté que plusieurs centres de vaccination ne proposent plus que des injections de Moderna. Mais comment expliquer ce changement ? Ces deux sérums sont-ils réellement similaires ? Peut-on bénéficier d’un vaccin différent pour la dose de rappel ? Explications.

Moderna pour les plus de 30 ans : quelle différence avec le vaccin Pfizer ? MarianVejcik/iStock

  • Publié le 09.12.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis quelques jours, certains centres de vaccination proposent uniquement des doses de Moderna pour les adultes de plus de 30 ans.
  • Plusieurs patients ont appris qu’ils allaient se faire vacciner avec une dose de Moderna alors qu’ils avaient réservé un créneau d’injection de Pfizer.
  • De plus en plus de créneaux pour la troisième dose seront disponibles avec le vaccin Moderna afin d’écouler les stocks.
  • Le vaccin Moderna serait légèrement plus efficace que celui de Pfizer, pour la troisième dose, en raison de son dosage plus élevé.
  • Se faire vacciner l’après-midi permettrait d’obtenir un niveau d’anticorps plus élevé.

Depuis le 27 novembre, le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de plus de 18 ans ayant un schéma vaccinal complet. Après cette annonce, les réservations pour se faire vacciner ont été prises d’assaut. À l’heure actuelle, bon nombre de Français n’ont pas réussi à prendre un rendez-vous pour la troisième dose et continuent de chercher des créneaux. Lors de leurs recherches, certains se sont aperçus que de plus en plus de centres de vaccination proposent uniquement des doses du vaccin Moderna pour les adultes de 30 ans et plus.

Les patients, ceux qui ont eu la chance de décrocher un rendez-vous vaccinal, ont récemment été informés d’un changement de vaccin pour la dose de rappel. Ces derniers ont appris qu’ils allaient se faire vacciner avec une dose de Moderna alors qu’ils avaient réservé un créneau d’injection en pensant avoir une injection de Pfizer. Certaines personnes se sont montrées réticentes face à ce changement. Plusieurs médecins des centres de vaccination ont rapporté des refus de patients lorsque l’on leur proposait de bénéficier du vaccin Moderna.

Écouler les stocks de Moderna

La raison de ce changement qui freine certains patients ? Une question de stocks. À ce jour, la France dispose "de stocks importants des deux vaccins, mais encore plus de Moderna", a indiqué le ministère de la Santé. Il a signalé qu’il faudra utiliser les doses du vaccin Moderna pour éviter d’avoir une pénurie. "Nous avons assez de doses pour vacciner tout le monde. (…) À un moment donné, les nouveaux rendez-vous en centres de vaccination seront plutôt en Moderna", a-t-il prévenu. 

Selon les autorités, les patients peuvent sans crainte bénéficier d’un vaccin différent pour la troisième dose. Olivier Véran l’a rappelé sur le plateau de FranceInfo le 3 décembre. "Je dis aux Français qui ont eu par exemple deux doses de Pfizer et qui s'inquiètent à l'idée d'avoir du Moderna : aucun problème. De la même manière, les Français qui ont eu deux fois du Moderna et à qui on va proposer du Pfizer : aucune inquiétude, c'est pareil."

Une différence entre Pfizer et Moderna ?

"Moderna et Pfizer, c'est pareil. La seule différence, c'est que si vous avez moins de 30 ans, on préfère vous donner du Pfizer et ce n'est pas pour des raisons d'efficacité", a déclaré le ministre de la Santé. Selon une étude publiée dans la revue The New England Journal of Medicine, le 1er décembre, l’efficacité du vaccin Moderna serait même légèrement supérieure à celle du sérum Pfizer pour la troisième dose. Cette recherche, a été menée auprès de 400.000 vétérans de l’armée américaine vaccinés avec du Pfizer ou du Moderna.

D’après les résultats, les cas de coronavirus, les hospitalisations, les formes symptomatiques de Covid-19, les admissions en réanimation et les décès seraient en proportion moins nombreux après deux injections de Moderna qu'après une vaccination complète au Pfizer. Cependant, l’écart est faible : 1,2 pour 1.000 en ce qui concerne les infections et 0,02 pour 1. 000 pour les décès liés à la Covid-19.

Cette différence d’efficacité s’explique par le dosage plus élevé de Moderna par rapport à Pfizer. "On a un peu plus d'anticorps avec le Moderna qu'avec le Pfizer, ce qui était attendu, parce que le Moderna est un peu plus dosé que le Pfizer", a expliqué, à FranceInfo, le professeur Jean-Louis Montastruc, chef du service de pharmacologie au CHU de Toulouse. Les deux doses de Moderna contiennent 100 microgrammes de vaccin chacun, alors que celles de Pfizer contiennent 30 microgrammes pour chacune des doses.

Moderna déconseillé pour les moins de 30 ans 

Le dosage élevé du vaccin Moderna est également une des raisons pour lesquelles il est contre-indiqué pour les patients âgés de moins de 30 ans. Il pourrait augmenter les risques de souffrir d’effets indésirables, notamment de myocardites. "Dans la population de moins de 30 ans, ce risque apparaît environ 5 fois moindre pour le vaccin Comirnaty® de Pfizer comparativement au vaccin Spikevax® de Moderna (100 µg) chez les 12-29 ans, tranche d’âge pour laquelle l’excès de cas par million est le plus élevé (131,6 par million de cas pour Moderna versus 26,7 pour Pfizer)", peut-on lire dans un avis publié par la Haute Autorité de Santé (HAS) le 8 novembre. 

Se faire vacciner l’après-midi pour un niveau d’anticorps plus élevé

Mais quel que soit le vaccin, et d’après des travaux publiés dans la revue Journal of Biological Rhythms le 4 décembre, l’heure de la vaccination pourrait également avoir un impact sur l’efficacité de la vaccination. Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs anglais ont observé les niveaux d’anticorps chez 2.200 soignants après la vaccination. Ils ont découvert que recevoir le vaccin contre la Covid-19 l’après-midi permettait d’obtenir un niveau d’anticorps plus élevé. Selon les scientifiques, l’horloge biologique permet de réguler la réponse de l’organisme aux vaccins. 

"Notre étude fournit une preuve selon laquelle l'heure de la journée affecte la réponse immunitaire à la vaccination contre le SARS-CoV-2, des résultats qui peuvent être pertinents pour optimiser l'efficacité du vaccin", a conclu Elizabeth Klerman, chercheure au Massachusetts General Hospital et co-auteure de l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES