• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Vaccination

Faire de l’exercice après un vaccin boosterait la réponse immunitaire

Faire de l’exercice pendant 1h30 après avoir reçu une dose de vaccin contre la grippe ou la Covid-19 augmenterait la production d’anticorps au cours des quatre semaines suivantes.

Faire de l’exercice après un vaccin boosterait la réponse immunitaire g-stockstudio/iStock


  • Publié le 14.02.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'OMS recommandé aux adultes de pratiquer 30 minutes d'activité physique au moins 5 jours par semaine.

Après avoir reçu une dose de vaccin contre la Covid-19 ou contre la grippe, il peut arriver de ressentir des effets secondaires désagréables, comme une douleur au bras ou au niveau du point d’injection, ou encore des courbatures. Pourtant, plutôt que de se mettre au lit en attendant que ces effets disparaissent, mieux vaut faire de l’exercice.

C’est ce que conclut une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université d'État de l'Iowa (États-Unis). Dans la revue Brain, Behavior, and Immunity, ils expliquent que les personnes ayant fait du vélo d’appartement ou de la marche rapide pendant une heure et demie après avoir été vaccinées avaient produit davantage d'anticorps au cours des quatre semaines suivantes que les participants qui sont restés assis ou ont poursuivi leur routine quotidienne après la vaccination.

"Nos résultats préliminaires sont les premiers à démontrer qu'un laps de temps spécifique peut renforcer la réponse en anticorps de l'organisme après le vaccin contre la Covid-19 de Pfizer-BioNtech et suite à deux vaccins contre la grippe", a déclaré le professeur de kinésiologie Marian Kohut, auteur principal de l’étude.

Une meilleure circulation des cellules immunitaires

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont recruté des participants dont la moitié étaient en surpoids ou obèses. Après avoir été vaccinés, ils se sont pliés à 90 minutes d'exercice, au cours duquel leur fréquence cardiaque a été maintenue autour de 120-140 battements par minute. Les chercheurs ont également vérifié si une augmentation similaire du niveau d'anticorps était possible en ne faisant que 45 minutes d'exercice, mais ça n’a pas été le cas.

Comment expliquer ce lien entre exercice physique et meilleure réponse du système immunitaire ? Pour le Pr Kohut, il y a plusieurs raisons. D’abord, l'exercice physique augmente le flux sanguin et lymphatique, ce qui favorise la circulation des cellules immunitaires. Lorsque ces cellules se déplacent dans l'organisme, elles sont plus susceptibles de détecter un élément étranger.

Les données d’une expérience secondaire menée sur des souris suggèrent également qu'un type de protéine (ie., interféron alpha) produite pendant l'exercice aide à générer des anticorps et des cellules T spécifiques au virus.

"Mais il faut encore beaucoup de recherches pour répondre au pourquoi et au comment. Il y a tellement de changements qui se produisent lorsque nous faisons de l'exercice - métaboliques, biochimiques, neuroendocriniens, circulatoires. Il y a donc probablement une combinaison de facteurs qui contribuent à la réponse en anticorps que nous avons trouvée dans notre étude", explique le spécialiste.

Les chercheurs continuent aujourd’hui à suivre la réponse en anticorps des participants six mois après l'immunisation et ont lancé une autre étude sur les effets de l'exercice sur les personnes qui reçoivent des injections de rappel.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES