• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Des cas pas si rares

Canada : un bébé naît avec les intestins hors de son corps

Cette malformation, appelée gastroschisis, provoque généralement des naissances prématurées. Sa prise en charge, dès la naissance, permet la survie du nourrisson. 

Canada : un bébé naît avec les intestins hors de son corps CatEyePerspective/istock

  • Publié le 11.11.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La gastroschisis concerne un bébé sur 3 000 au Royaume-Uni.
  • Dans 90% des cas, les enfants survivent.

C’est une pathologie impressionnante, mais qui peut être facilement soignée. La gastroschisis est une malformation congénitale dans laquelle la paroi abdominale n’est pas totalement fermée, et où une partie des intestins est en dehors du corps. Au Canada, un bébé, Autumn Warner, est avec cette complication l’été dernier. "Il faut des mains très bien entraînées pour effectuer les chirurgies nécessaires, mais nous avons été rassurés par l’équipe, qui nous a garanti qu'il était possible de l’aider", raconte la mère d’Autumn, Holly Striloff au Daily Mail. Le bébé a passé 110 jours à l’hôpital, mais elle est aujourd’hui en bonne santé. 

Quelle est l’origine de cette malformation ?

La malformation de la fillette était connue dès la 18e semaine de grossesse. Elle peut être facilement détectée lors des échographies de routine. Les causes précises de la gastroschisis sont inconnues. Selon le centre hospitalier Sainte-Justine, situé à Montréal, il pourrait y avoir deux explications : une mauvaise vascularisation d’un des vaisseaux du cordon ombilical causant des dommages mésenchymateux (composante de l’enveloppe des organes) et un affaiblissement de la paroi abdominale. En parallèle, il existe des facteurs de risque, ainsi, les jeunes mères, le tabagisme, la consommation de drogue et un faible niveau socio-économique augmentent la probabilité de donner naissance à un bébé concerné par cette malformation. Les femmes mères avant 20 ans ont 16 fois plus de risque d’accoucher d’un bébé atteint par cette pathologie, en comparaison aux mères de 30 ans. Les médecins peuvent recommander un accouchement par césarienne pour limiter les risques. Dans le cas d’Autumn, un accouchement par césarienne d’urgence a été nécessaire, neuf semaines avant le terme. "Lors de la naissance du bébé, une prise en charge immédiate se fera par l’équipe de néonatalogie afin de préserver et protéger le tissu intestinal de la déshydratation", précise le document du centre hospitalier Sainte-Justine. Avant la naissance, le risque est que l'exposition des intestins au liquide amniotique génère une inflammation, qui peut créer des problèmes intestinaux. 

Comment soigner la gastroschisis ? 

Dans le cas d’Autumn Warner, la prise en charge était plus complexe, car la petite fille était très légère à la naissance. Elle pesait seulement 1,25 kilos. Les médecins ont choisi une méthode "naturelle" pour replacer les intestins, appelée technique du silo. Cela consiste à placer un sac au-dessus de l’intestin du bébé, suspendu, qui va permettre de faire rentrer progressivement l’organe dans le corps. Dans le cas de la fillette canadienne, il a fallu douze jours pour terminer la procédure et pouvoir refermer l’ouverture par chirurgie. La malformation est aussi opérable, dans ce cas, les chirurgiens remettent les intestins dans le corps et referment directement l’ouverture. Le suivi post-opératoire prend du temps, et dans la majeure partie des cas, le bébé doit rester hospitalisé pendant environ 30 jours. En France, un bébé sur 10 000 est touché par cette malformation. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES