• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Pfizer : le vaccin serait efficace contre le variant sud-africain

L’essai clinique de phase 3 mené par les groupes Pfizer et BioNTech a révélé que le vaccin serait efficace à 100% contre le variant 501Y.V2 dit sud-africain.

Pfizer : le vaccin serait efficace contre le variant sud-africain carmengabriela/iStock

  • Publié le 02.04.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Ces résultats ont été obtenus jusqu'à six mois après la deuxième injection.
  • À partir du 15 juin, chaque adulte qui le souhaite pourra se faire vacciner.
  • L'objectif du gouvernement est d'avoir vacciné 30 millions de personnes à la fin du mois de juin.

Les bonnes nouvelles se poursuivent sur l’efficacité du vaccin développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech. Il y a quelques jours, le laboratoire américain a annoncé que son sérum serait efficace à 100% chez les adolescents entre 12 et 17 ans. Début février, des données collectées en Israël ont révélé qu’après trois semaines, une seule dose de vaccin confère 90% d’immunité aux patients vaccinés. Cette fois, le vaccin aurait montré son efficacité contre le variant sud-africain alors que celui-ci apparaissait comme le plus résistant aux vaccins et que le groupe Pfizer envisageait une troisième injection pour mieux protéger contre les variants

100% d'efficacité

Dans un communiqué publié le 1er avril, le laboratoire américain Pfizer a présenté les résultats de son essai de phase 3 mené en Afrique du Sud. “Huit cents participants ont été recrutés, neuf cas de Covid-19 ont été observés, tous dans le groupe placebo, ce qui indique une efficacité du vaccin de 100 %”, annonce le groupe. Les participants ont été suivis jusqu’à six mois après leur deuxième injection, précise le communiqué.

Outre ces résultats en Afrique du Sud, le groupe affirme que les données des essais cliniques confirment cette efficacité. En tout, 46 307 volontaires ont été inclus dans ces essais de phase 3, à travers différents pays, pour une efficacité de 91,3%. Parmi ces participants, 927 ont eu des symptômes dont 850 cas qui faisaient parti du groupe placebo. Il y en a donc eu 77 qui étaient inclus dans le groupe vacciné.

Au 15 juin, la vaccination sera ouverte à tous les adultes

Ce mercredi, lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a établi le calendrier vaccinal de ces prochaines semaines et prochains mois qui se conclut par la possibilité pour chaque adulte qui le souhaite de pouvoir se faire vacciner à compter du 15 juin. Avant cette date, la prochaine échéance est celle du 16 avril, date à partir de laquelle les personnes âgées de 60 à 69 ans pourront se faire vacciner. Un mois plus tard, à la mi-mai, ce sera au tour des 50-59 ans, avant que la mi-juin ne marque l’ouverture de la vaccination à toutes les personnes de plus de 18 ans. L'objectif du gouvernement est d'avoir vacciné 30 millions de personnes à la fin du mois de juin.

La question de la vaccination des mineurs va également se poser. Pour l’instant, les vaccins n’ont reçu une autorisation que pour les plus de 16 ans, qui représente la population incluse dans les essais cliniques des différents vaccins. Malgré cette autorisation, la vaccination n’a pas été ouverte aux 16-18 ans. Les récents résultats du vaccin Pfizer qui ont montré 100% d’efficacité pour les 12-15 ans, qui ont par ailleurs indiqué mener des essais sur les enfants de 6 mois à 11 ans, vont sans doute poser la question de l’élargissement de la possibilité vaccinale aux mineurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité