• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Phénomène Mariko Aoki

Pourquoi être dans une librairie donne envie d’aller à la selle ?

Décrit pour la première fois en 1985, ce besoin urgent d’aller aux toilettes aurait plusieurs explications. 

Pourquoi être dans une librairie donne envie d’aller à la selle ? dusanpetkovic/istock

  • Publié le 24.03.2021 à 16h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Etre dans une librairie peut provoquer une accélération du transit
  • Le phénomène pourrait être lié aux odeurs des livres
  • Il pourrait aussi être dû à des postures reproduisant celles que l'on adopte aux toilettes

Vous est-il déjà arrivé de ressentir un besoin urgent d’aller aux toilettes en entrant dans une librairie ? Si oui, vous n’êtes pas seul. En février 1985, une Japonaise raconte dans un magazine : "Je ne sais pas pourquoi, mais depuis deux ou trois ans, dès que je rentre dans une librairie, je suis prise d’une envie urgente d’aller à la selle". Les témoignages abondent : d’autres personnes ressentent cette envie insoutenable et urgente d’aller aux toilettes lorsqu’ils sont dans ce type d’endroit. L’expression "phénomène de Mariko Aoki" émerge, du nom de la femme à l’origine de cette première description publique. Depuis, aucune explication scientifique n’a permis d’identifier la cause précise de cette envie pressante, mais il existe plusieurs hypothèses.

Un phénomène courant 

Dans la revue américaine Men’s Health, le gastroentérologue Sameer Islam confirme que le phénomène de Mariko Aoki n’est pas si rare. "Des patients viennent me voir à cause de ça, raconte-t-il. C’est plus commun que ce que l’on pense, et je crois que les gens sont gênés d’en parler." Il n’existe pas de données précises permettant de comprendre l’ampleur du phénomène. D’après la page Wikipédia dédiée à sa description, il pourrait concerner entre 1 personne sur 10 et 1 personne sur 20 au Japon. 

Une histoire d’odeur ou de posture ?

Des théories précédentes suggéraient que l’odeur de l’encre et/ou du papier étaient à l’origine du phénomène de Mariko Aoki. Ses senteurs auraient des effets laxatifs. "Nous n’avons pas de preuve de cela", confie le spécialiste. Il rappelle qu’il existe d’autres hypothèses, notamment celle liée à notre position. En nous penchant pour prendre un livre dans une librairie, nous reproduirions la posture que nous avons aux toilettes. Se positionner ainsi à de multiples reprises pourrait stimuler notre envie d’aller à la selle.

Un phénomène probablement psychologique 

Pour le Dr Sameer Islam, cette envie pressante est probablement liée à la psychologie. "Il y a une vraie connexion entre l’intestin et le cerveau, explique-t-il, cela s’appelle l’axe cerveau intestin." Tout ce qui nous affecte, nous touche ou nous stresse peut avoir des conséquences sur notre santé intestinale. Le médecin cite l’exemple des personnes qui souffrent de diarrhées ou de troubles intestinaux à cause du stress. Selon lui, il est possible que cette envie pressante ressentie dans les librairies soit provoquée par notre cerveau. "Les nombreuses informations que vous rencontrez dans une librairie peuvent générer une réponse automatique de votre intestin", analyse le gastroentérologue. En somme, le stress généré par la présence de tous ces livres pourrait donner envie d’aller à la selle. Dr Sameer Islam soulève une autre hypothèse : lire dans les toilettes à la maison pourrait créer une sorte d’association d’idée, si bien qu’en présence de livres, nous aurions envie d’aller à la selle. Mais le médecin croit davantage à une autre théorie : l’anxiété. Dans une librairie, nous savons que nous n’avons pas accès à des toilettes, pour les personnes souffrant de troubles intestinaux, cela génère une angoisse, qui donne justement envie d’aller à la selle. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité