• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : le temps d'incubation pourrait dépasser deux semaines

Le séquençage génomique du virus d’une personne testée positive à l'issue d'un placement en quatorzaine suggère que la période d’incubation, c’est-à-dire le moment entre l’exposition au virus et l’apparition des symptômes, pourrait dans certains cas dépasser 14 jours.

Covid-19 : le temps d'incubation pourrait dépasser deux semaines PIKSEL/iStock

  • Publié le 11.02.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Seulement 1% des personnes contaminées ont connu une période d'incubation supérieure à deux semaines
  • La période d’incubation moyenne est de 5,9 jours
  • Le variant dont la capacité à infecter l'organisme est supérieure pourrait à l'inverse raccourcir la période d'incubation

Les quatorzaines sont-elles suffisantes ? L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande cette période de 14 jours d’isolement pour toute personne qui a été en contact avec le virus. Une recommandation suivie par de nombreux pays qui imposent des quatorzaines aux voyageurs étrangers. Ce délai est-il suffisant ? Une recherche résumant les données de 21 études, prépubliée le 24 décembre dans la revue medXriv, avance que l'incubation pourrait dépasser deux semaines  pour une part très limitée (seulement 1% ) des personnes contaminées, c’est-à-dire que les symptômes pourraient apparaître plus de deux semaines après l’exposition au virus.

Une période d’incubation moyenne de 5,9 jours

Un nouveau cas en Australie d’infection à l'issue d'une quatorzaine semble montrer qu'une incubation au-delà de 14 jours est possible. Grâce au séquençage génomique, les scientifiques ont confirmé qu'un voyageur de retour dans l’État de New South Wales (Australie) n’a pas contracté le virus à l’hôtel dans lequel il était confiné, contrairement à deux autres voyageurs, revenu dans leur État de Victoria, testés positifs après deux semaines d'isolement mais qui, eux, ont été infectés dans l’hôtel affecté à la quatorzaine où huit membres du personnel ont également été contaminés.

La période d’incubation moyenne est de 5,9 jours ont affirmé les auteurs de l’étude citée plus haut, se rapprochant des chiffres avancés par le ministère de la Santé qui estime cette période entre trois et cinq jours. Ces chiffres équivalent aux périodes d’incubation observées pour d’autres coronavirus, comme le SRAS ou le MERS. Pour la grippe, cette période est plus courte et varie de 1,4 jour en moyenne pour la grippe A à 0,6 jour pour la grippe B. Pour la rougeole, elle est plus longue et dure en moyenne 12,5 jours.

Les variants pourraient raccourcir la période d’incubation

Les raisons pour lesquelles de rares cas d’incubation après une infection à la Covid-19 durent plus de 14 jours ne sont pas encore très claires mais certains estiment que cela pourrait être causé par des conditions sous-jacentes qui affaiblissent le système immunitaire. Désormais, d’autres États australiens envisagent de tester les voyageurs au "jour 16" après leur retour, soit deux jours après la fin de la quatorzaine obligatoire.

Pour l’instant, aucune donnée n'indique que les variants qui circulent ont une influence sur la durée d’incubation. Ils pourraient même avoir plutôt l’effet inverse et raccourcir la période d’incubation. Ces variants sont plus contagieux et parviennent à mieux se lier à nos cellules pour les envahir et les infecter, laissant supposer une période d’incubation réduite en raison de leur plus grande "efficacité".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité