• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Comorbidité

Covid-19 : l’âge et 7 maladies chroniques représentent un sur-risque de formes graves

Une étude française quasi-exhaustive sur la première vague de l’épidémie a identifié 7 maladies chroniques qui, au minimum, double les risques d’hospitalisation et de décès : la trisomie 21, le retard mental, la mucoviscidose, l’insuffisance rénale, le cancer du poumon, la transplantation rénale et du poumon. Mais c'est l’âge qui reste le principal facteur de risque.

Covid-19 : l’âge et 7 maladies chroniques représentent un sur-risque de formes graves Georgiy Datsenko/iStock

  • Publié le 09.02.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les risques d'hospitalisation ou de décès doublent chez les 60-64 ans, triplent chez les 70-74 ans, sont multipliés par 6 chez les 80-84 ans et par 12 chez les 90 ans et plus.
  • Les hommes ont 40% de risque en plus que les femmes d'hospitalisation et deux fois plus de risque de décès.

L’âge est le premier facteur de risque de développer une forme grave de Covid-19. Les risques d’hospitalisation ou de décès augmentent ainsi jusqu'à doubler chez les 60-64 ans, tripler chez les 70-74 ans, et être multipliés par 6 chez les 80-84 ans et par 12 chez les 90 ans et plus. Outre l’âge, certaines maladies augmentent le risque de développer des formes sévères.

7 maladies particulièrement à risque

Une étude menée par EpiPhare, un groupement scientifique créé par l’Agence nationale de la santé et du médicament (ANSM) et l’Assurance maladie, révèle dans une étude publiée ce mardi 9 février les 47 maladies chroniques associés à un sur-risque d’hospitalisation et de décès. Elle confirme que les hommes sont plus à risques que les femmes, avec 40% de risque supplémentaire d’hospitalisation et deux fois plus de risque de décès. Les plus défavorisés ont un risque de décès multiplié par deux par rapport aux plus favorisés.

Cette étude a été réalisée pendant la première vague, entre le 15 février et le 15 juin, et se base sur les données de plus de 66 millions de personnes dont 87 809 ont été hospitalisées et 15 661 sont décédées à l’hôpital. Cette analyse quasi-exhaustive a permis de déterminer avec précision les maladies chroniques associées à un sur-risque. En tout, 47 ont été mises en relation avec le risque de développement d’une forme sévère. Outre les diabétiques pour que le risque d’hospitalisation augmente de 64 % et de 75 % pour le décès, 7 maladies chroniques représentent des sur-risques d’hospitalisation et de décès.

  • trisomie 21 : 7 fois plus de risque d’hospitalisation et 23 fois plus de risque de décès.
  • transplantation rénale 5 fois plus de risque d’hospitalisation et 7 fois plus de risque de décès.
  • retard mental : 4 fois plus de risque d’hospitalisation et 7 fois plus de risque de décès.
  • mucoviscidose : 4 fois plus de risque d’hospitalisation et 6 fois plus de risque de décès.
  • insuffisance rénale chronique terminale sous dialyse : 4 fois plus de risque d’hospitalisation et 5 fois plus de risque de décès.
  • cancer actif du poumon : 3 fois plus de risque d’hospitalisation et 4 fois plus de risque de décès.
  • transplantation du poumon 3 fois plus de risque d’hospitalisation et 6 fois plus de risque de décès.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité