• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies inflammatoires des gencives

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire pourrait accroître les risques de cancer de l'estomac et de l'œsophage

Une nouvelle recherche réalisée par des scientifiques de Harvard alerte sur une possible association entre un brossage de dents irrégulier et les risques de développer un cancer de l'œsophage et de l'estomac. 

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire pourrait accroître les risques de cancer de l'estomac et de l'œsophage monkeybusinessimages/iStock

  • Publié le 26.07.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les patients avec antécédents de parodontite ont 45% fois plus de risques d’être atteints d’un cancer de l’œsophage, un chiffre qui grimpe à 59% chez ceux qui cumulent parodontite et perte de dents.
  • Les risques de cancer de l'estomac sont accrus de 50% pour les personnes malades des gencives et de 68% pour celles qui ont perdu une dent.
  • Ces données confirment l'importance du microbiome buccal dans le cancer de l'œsophage et de l'estomac.

On vous l’a sans doute rabâché dans votre enfance : se brosser régulièrement les dents (au moins deux fois par jour pendant deux minutes) est indispensable pour votre santé bucco-dentaire. Cette habitude d’hygiène aiderait également à préserver d’autres maladies, notamment du cancer, souligne une nouvelle recherche publiée dans la revue Gut et réalisée par des scientifiques de la Harvard H Chan School of Public Health (États-Unis).

L’étude a été réalisée à partir de deux recherches distinctes, qui ont suivi 98 459 femmes et 49 685 hommes sur une période s'étendant de 22 à 28 ans. L'objectif était d'évaluer l'association entre les antécédents de maladie parodontale et de perte de dents et le risque de développer un cancer œsophagien ou gastrique.

Au terme de la recherche, les auteurs ont relevé 199 cas de cancer de l’œsophage et 238 cas de cancer de l’estomac. Les patients avec antécédents de parodontite ont 45% fois plus de risques d’être atteints d’un cancer de l’œsophage. Le risque grimpe à 59% chez ceux qui cumulent parodontite et perte de dents. Quant au cancer de l’estomac, les risques sont accrus de 50% pour les personnes malades des gencives et de 68% pour celles qui ont perdu une dent. 

Un mauvais brossage favoriserait certaines bactéries 

Selon les scientifiques qui ont conduit l’étude, ces résultats peuvent s'expliquer par une mauvaise hygiène bucco-dentaire qui, ajoutée aux inflammations causées par les maladies parodontales, pourrait favoriser l'apparition de bactéries responsables de ces types de cancer. “Ces données confirment l'importance du microbiome buccal dans le cancer de l'œsophage et de l'estomac. D'autres études prospectives qui évaluent directement le microbiome oral sont nécessaires pour identifier les bactéries orales spécifiques responsables de cette relation”, estiment les chercheurs. 

Pour un brossage de dents efficace, il est recommandé de procéder en partant de la gencive, sans oublier la face arrière de la dentition. Il est également indispensable de nettoyer les interstices (dans lesquels des résidus de nourriture peuvent se loger) en utilisant du fil dentaire. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité